Sport › Football

Le président de la Caf, Ahmad Ahmad dans les mailles de la police française (média)

Ahmad Ahmad interpellé à Paris le 06 juin 2019. (c) Droits réservés

Il a été interpellé ce matin à Paris, serait actuellement exploité par les services de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.

Le président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad, a été interpellé à Paris, à 8h30, en lien avec la rupture d’un contrat avec l’équipementier Puma. L’information est relayée par Jeune Afrique sur son site Internet.

L’affaire avec l’Allemand Puma remonte à décembre 2017. Ahmad Ahmad informe, par voie électronique et sans explications, Puma de la rupture du contrat qui les lie pour l’équipement des équipes engagées dans le Chan 2018. Le marché devant d’abord être accordé à Adidas, est finalement octroyé à Tactical Steel dont l’un des cadres, Loïc Gerand, est proche d’Ahmad Ahmad. Puma réclame toujours les pénalités de cette rupture de contrat.

Selon Jeune Afrique, le Malgache a été arrêté alors qu’il se trouvait à Paris pour un congrès de la Fédération internationale de football association (Fifa).



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé