› Eco et Business

Le manioc menacé par un virus en Afrique

La crainte est que ce virus contamine le Nigeria, pays le plus peuplé du continent qui produit déjà 10 millions de tonnes

La tubercule de manioc qui selon des experts nourrit 500 millions de personnes dans le monde, est attaqué en Afrique par un virus en expansion d’Est en ouest à travers le continent. Pour essayer de trouver une solution, un congrès de scientifiques et de donateurs se réunit cette semaine en Italie. Ce virus destructeur, est la striure brune du manioc (CBSD en anglais, pour Cassava Brown Streak disease), est sournois car à peine visible des fermiers: Les feuilles paraissent saines mais les racines (la partie comestible) sont noires, nécrosées, rendant la plante impropre à la consommation, même animale explique le chercheur Claude Fauquet à l’AFP.

Dévastatrice pour la récolte, la striure brune, disparue depuis 1935, est réapparue il y a une dizaine d’années en Afrique de l’Est. Depuis, elle progresse vers l’ouest du continent: Après la Tanzanie, le Kenya, le Mozambique, ses premiers foyers, elle a été signalée en République démocratique du Congo (3e producteur mondial) et en Angola. Simultanément et c’est nouveau, elle migre vers les hauteurs, à près de 1.000 m d’altitude en Ouganda, Malawi, Rwanda et Burundi. La crainte est que le virus contamine le Nigeria, le pays le plus peuplé du continent qui produit déjà 10 millions de tonnes et vise un développement industriel fondé sur l’amidon de manioc, comme en Thaïlande où cette activité fait déjà vivre de très nombreux petits producteurs. Alors que le manioc est produit dans 105 pays du monde, seule l’Afrique, où la plante constitue la première source de calories pour 300 millions d’individus, est touchée.

La FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation qui sera présente à Bellagio en Italie, se mobilise également avec un plan stratégique de cinq ans (2010-2015) pour lutter contre les maladies du manioc, qu’elle voit comme une menace majeure pour la sécurité alimentaire.

Le manioc menacé par un virus en Afrique

supertoinette.com)/n

À LA UNE
Retour en haut