International › APA

Le Maroc candidat au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU

Pas d'image

Le Maroc a décidé de se porter candidat au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU pour la période 2023-2025, a annoncé, ce lundi, le ministre d’État chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement, Mustapha Ramid.Rabat bénéficie du soutien de l’Union africaine, de la Ligue des États arabes, de plusieurs autres groupements régionaux et des pays amis, a souligné Ramid qui intervenait en visioconférence lors du Segment de haut niveau au titre de la 46e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Le ministre d’Etat marocain a mis en avant, dans ce sens, la dynamique d’interaction du Royaume avec les mécanismes onusiens des droits de l’Homme et son ouverture sur les procédures spéciales du Conseil des droits de l’Homme.

Selon lui, le Maroc a continué la mise en œuvre de ses engagements en collaboration avec les organes de traités, soulignant l’interaction en cours avec le Comité pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

Dans le contexte de la pandémie, le Royaume a veillé à poursuivre son interaction avec les mécanismes internationaux des droits de l’Homme, tout en partageant son expérience dans la gestion de cette crise et lutte contre ses répercussions, à travers un rapport soumis en réponse au questionnaire conjoint des procédures spéciales sur « l’impact de la pandémie de coronavirus sur la jouissance des droits de l’homme », et un rapport soumis au sous-comité pour la prévention de la torture concernant la mise en œuvre du contenu de son document consultatif.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé