Société › Société

Le Minedub ordonne la fermeture de 263 écoles clandestines

Il s’agit des établissements scolaires de l’enseignement privé laïc dont des structures sont dépourvues des autorisations d’ouverture ou de fonctionnement

Le ministère de l’Education de base (Minedub) a ordonné la fermeture de 263 écoles clandestines essentiellement dans les cycles maternels et primaires sur l’étendue du territoire camerounais. Il s’agit des établissements scolaires de l’enseignement privés laïc notamment, dont des structures sont dépourvues des autorisations d’ouverture et/ou de fonctionnement.

La décision a été prise jeudi, 20 août 2015, au terme de la rencontre des chefs des services de ce département ministériel réunis en conclave à Yaoundé pour faire le point des préparatifs de la rentrée scolaire prochaine fixée au 07 septembre 2015. La réunion était présidée par le Minedub Youssouf Adidja Alim.

Sur la base des rapports des dix délégations régionales du Minedub, Youssouf Adidja Alim a «ordonné la fermeture systématique et immédiate de 263 écoles clandestines avant la rentrée scolaire 2015/2016», précise le communiqué officiel.

Les responsables du Minedub, les acteurs du secteur privé de l’éducation de base et les autres membres statutaires, ont également penché leur réflexion sur la sécurité des élèves et des enseignants dans les écoles surtout dans les régions septentrionales où des enfants sont devenus des bombes humaines.

Des mesures particulières seront prises dès la rentrée prochaine pour sécuriser les campus des écoles, a annoncé le Minedub.

Le Minedub veut assainir le secteur de l’éducation de base au Cameroun.
Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé