Sport › Autres sports

Le minsep suspend le processus électoral au sein des fédérations sportives

Adoum Garoua a pris cette décision afin de voir claire sur les accusations portées contre les présidents sortants

Le ministre des sports et de l’éducation physique du Cameroun a décidé de suspendre le processus conduisant au renouvellement des organes dirigeants des fédérations sportives civiles nationales. La décision a été prise ce mercredi 20 février 2012. A cet effet, le patron des sports organise à partir de ce Jeudi 21 février 2013 une réunion de crise dans son département ministériel. Cette rencontre regroupe les responsables des services centraux et les dix délégués régionaux du ministère des sports et de l’éducation physique (Minsep). Il est question de voir claire dans ce processus qui devrait s’achever le 28 février prochain. Il s’agit pour le ministre de recadrer les choses. Depuis le lancement de ce processus en janvier dernier, beaucoup de plaintes ont été enregistrés de part et d’autres. Les présidents sortants et leurs états-majors sont accusés de fraudes et d’avoir verrouillé le jeu à leur avantage. Les équipes en place mettant en doute les qualités de leurs adversaires.

C’est en fait ces multiples plaintes et requêtes qui créent des disfonctionnements et ont pour origine le non respect de la loi du 11 juillet 2011, laquelle prévoit un certain nombre de préalables dans le cadre des élections dans les fédérations sportives nationales. Le Minsep et les cadres de son département ministériel examinent avec une attention particulière les dossiers du cyclisme, du basket-ball, de la boxe, du volley-ball, de l’athlétisme, du judo, du hand-ball et de la danse sportive. Des plaintes en rapport avec la gestion de ces fédérations sportives sont nombreuses. Le tout nouveau directeur normes et de suivi des fédérations sportives arrivé à son poste le 14 février 2012, a fait remarquer au cours d’un exposé présenté lors de la rencontre de ce jour un certains nombres de faits qui bloquent le déroulement normal des élections. A la sortie de cette rencontre, le contentieux électoral au niveau des fédérations citées plus haut devrait être vidé avant la reprise des différents scrutins. Pour ces fédérations, les prochaines assemblées générales se tiendront dans la salle de conférences du Minsep qui validera et programmera désormais les dates de ces assemblées générales électives.

Adoum Garoua, ministre camerounais des sports et de l’éducation physique

journalducameroun.com/Photo Archives Sylvestre Kamga)/n

À LA UNE
Retour en haut