International › APA

Le Mozambique veut l’accès universel à l’électricité à l’horizon 2030

Le Directeur national de l’Energie du Mozambique, Pascoal Bacela, a déclaré que le pays espérait étendre son réseau électrique de sorte qu’à l’horizon 2030 tous les Mozambicains aient accès à l’énergie électrique.Selon le journal gouvernemental Noticias, Pascoal Bacela qui s’exprimait mardi lors de la réunion annuelle entre les responsables du Ministère et ses partenaires en matière de coopération, a expliqué que le réseau national avait atteint 26% de la population du pays de 23 millions d’habitants alors qu’un grand nombre d’autres citoyens sont alimenté en électricité par des panneaux solaires.

“Certes, nous devons relever ce défi et respecter ce qui découle de l’initiative des Nations Unies en termes d’accès universel à l’énergie”, a déclaré Pascoal Bacela ajoutant que le gouvernement a investi jusqu’à 100 millions de dollars par an, dont 70% fournis par ses partenaires étrangers, dans l’extension du réseau électrique national.

Selon Notocias, le Ministre des ressources minérales et de l’énergie, Leticia Klemens, a déclaré qu’en plus de l’accès universel à l’électricité, les défis auxquels le secteur est confronté sont l’amélioration des infrastructures électriques afin d’assurer une puissance fiable pour l’agriculture et l’industrie, et la création de compétences techniques pour la régulation du secteur des hydrocarbures.

Le gouvernement, a-t-il poursuivi, a à cœur de continuer à travailler avec ses partenaires dont 17 sur les 26 travaillent dans le domaine de l’énergie tandis que les neuf autres s’activent dans les ressources minérales, en particulier les industries extractives.

La capacité de production actuelle du Mozambique est d’environ 2.200 mégawatts fournis principalement par le barrage hydroélectrique de Cahora Bassa et la majeure partie de cette énergie électrique est exportée vers l’Afrique du Sud et le Zimbabwe voisins.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé