Politique › Institutionnel

Le Nigéria confirme le retour des soldats qui s’étaient enfuis au Cameroun

L’armée nigériane a confirmé mardi le retour de plus de 480 soldats qui s’étaient réfugiés au Cameroun suite à une attaque de Boko Haram

Le Nigeria a confirmé mardi le retour de plus de 480 soldats désarmés par les troupes camerounaises après s’être réfugiés dans ce pays suite aux combats meurtriers qui les ont opposés aux insurgés de Boko Haram au cours du weekend, le long de la frontière entre le Nigeria et le Cameroun. Il a indiqué que les soldats qui avaient le « moral haut » sont revenus avec toutes leurs armes et leurs matériels intacts. Les soldats seraient arrivés au Nigeria par Mubi, dans l’Etat d’Adamawa situé dans le Nord-Est du pays.

Un communiqué publié par l’armée à Abuja indique: « Le quartier général de l’armée a confirmé que les troupes revenues du Cameroun ont rencontré aujourd’hui mardi, le haut commandant de la 3ème division, avant d’être engagées dans une autre mission de lutte contre le terrorisme. Tous les soldats sont en pleine forme et ont gardé leurs armes et leurs matériels ».

Le porte-parole de l’armée camerounaise, le Lt. Cl Didier Badjeck, a déclaré lundi que les soldats nigérians étaient désarmés et logés dans des écoles situées dans la ville camerounaise de Maroua, à environ 80 km de la frontière entre le Nigeria et le Cameroun, lorsqu’ils se sont réfugiés dans le pays lors des combats meurtriers qui les ont opposés aux insurgés de Boko Haram.

Le porte-parole de l’armée nigériane, le général de division, Chris Olukolade, qui avait d’abord réfuté les rapports indiquant que les troupes pourraient avoir fait défection, a expliqué que les soldats nigérians se sont retrouvés en territoire camerounais dans le cadre d’une « man uvre tactique ».

Il avait ajouté que la présence de soldats au Cameroun « était le résultat de combats acharnés entre les troupes et les terroristes près de la frontière avec le Cameroun qui avaient vu les soldats nigérians passer la frontière dans le cadre d’une man uvre tactique ».

« Ils se sont retrouvés par hasard en territoire camerounais. Étant alliés, la procédure normale devant de tels incidents exige que les soldats remettent leurs armes afin d’assurer au pays ami qu’ils ne sont pas en mission hostile. Suite aux discussions nécessaires entre les autorités militaires des deux pays, le problème a été réglé. Par conséquent, les soldats sont en cours de route pour rejoindre leur unité au Nigeria ».

Au cours des dernières semaines, les soldats nigérians s’étaient plaints de la qualité de leurs armes comparée à celles utilisées par les insurgés de Boko Haram, ce qui fait craindre à certains d’entre eux d’être déployés en ligne de front.

L’armée nigériane a indiqué que les soldats sont rentrés avec leurs armes et leur matériel intacts.
informationng.com)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé