International › AFP

Le Parlement libyen rejette le gouvernement d’union

Rejeté lundi par cet organe, le gouvernement d’union nationale venait pourtant d’être formé dans le cadre de l’accord parrainé par l’ONU pour mettre fin au chaos en Lybie

Le Parlement libyen reconnu par la communauté internationale a rejeté lundi, 25 janvier 2016, le gouvernement d’union nationale récemment formé dans le cadre de l’accord parrainé par l’ONU pour mettre fin au chaos dans ce pays, ont indiqué des députés à l’AFP.

« Nous avons voté le refus de la confiance au gouvernement et nous demandons (…) que soit présenté un nouveau gouvernement », a déclaré un député, Ali al-Gaydi, à l’issue d’une session du parlement réuni à Tobrouk.

« Des 104 députés présents aujourd’hui, 89 ont dit non » à un cabinet de 32 ministres proposé par le conseil présidentiel dirigé par l’homme d’affaires tripolitain Fayez el-Sarraj, a indiqué M. al-Gaydi.

Pour bénéficier de la confiance des parlementaires, le gouvernement d’el-Sarraj aurait dû recueillir 119 voix, soit les deux tiers plus un.

Le parlement a « rejeté ce gouvernement à cause du nombre des ministres », jugé trop important, a déclaré le député el-Salhine Abdelnabi. Il a réclamé qu’un nouveau gouvernement plus restreint lui soit proposé.

Manifestation à Tripoli, le 8 janvier 2016, contre l’accord parrainé par l’ONU pour la formation d’un gouvernement d’unité nationale.
Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé