Politique › Institutionnel

Le président de l’Assemblée nationale limoge son garde de corps pour «actes de terrorisme»

Le capitaine Bouba Simala, neveu et garde du corps de Cavaye Yeguie Djibril pendant une vingtaine d’années, a été remis lundi au ministère camerounais de la Défense par un arrêté

Le président de l’Assemblée nationale du Cameroun a décidé de se séparer de son garde de corps, dans un arrêté signé lundi, 15 juin, et publié ce mardi dans le quotidien gouvernemental. Le capitaine Bouba Simangla est «pour compter de la date de signature du présent arrêté, remis à son administration d’origine», écrit Cavaye Yeguie Djibril.

Le président de la Chambre basse du parlement camerounais demande par ailleurs au ministre de la Défense de prendre «toutes les dispositions conformément à la loi en vigueur» vis-à-vis de son ex-garde de corps. Il l’accuse d’«actes de terrorisme, d’incitation au braquage et à l’enlèvement que l’intéressé a bien voulu commettre à l’endroit du président de l’Assemblée nationale».

Approché par Journalducameroun.com, le service de communication de l’Assemblée nationale du Cameroun a indiqué qu’il n’a pas de détails à apporter à cette affaire. «Le communiqué est public, on n’a pas de détails à vous donner», nous a rétorqué le chef du service communication de cette Chambre.

Le bihebdomadaire régional L’ il du Sahel croit savoir que le capitaine Bouba Simala est le neveu du PAN, avec qui il a cheminé pendant 20 ans, pratiquement depuis son arrivée au perchoir.

Cavaye Yeguie Djibril est à la tête de la chambre basse du Parlement depuis 23 ans. Il a été élu pour la première fois à ce poste en 1992.

Cavaye Yeguie Djibril, Président de l’Assemblée nationale du Cameroun
Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé