International › APA

Le président Kaboré salue la mémoire des soldats tués mercredi

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré a salué la mémoire des « vaillants soldats » burkinabè tués mercredi matin par l’explosion d’un engin à Pétogoli, localité située dans la province du Soum, région du Sahel.Dans son message relayé par les média locaux, le président Kaboré fait observer qu’il vient d’apprendre que «8 soldats Burkinabè ont trouvé la mort après que leur véhicule a sauté sur une mine artisanale déposée par les ennemis de notre peuple».

«En cette douloureuse circonstance, je salue la mémoire de nos vaillants soldats tombés les armes à la main, pour la paix au Burkina Faso », a dit le chef de l’Etat burkinabè.

Il a adressé ses «condoléances les plus attristées aux Forces de défense et de sécurité, aux familles et proches des victimes».

Pour Roch Marc Christian Kaboré, «ces attaques lâches et horribles n’entameront jamais notre commune détermination à défendre l’intégrité du territoire national, à rétablir la paix et la sécurité pour le bonheur et la prospérité du peuple Burkinabè».

Selon un communiqué de l’armée burkinabè, ce mercredi, aux environs de 9h 20 minutes (Gmt et local), un véhicule du détachement de Baraboulé a sauté sur un engin explosif improvisé (IED) lors d’une mission de ravitaillement.

Le document précise que l’attaque a causé la mort de huit soldats et la blessure d’un autre.

Toujours dans la même province du Soum (région du Sahel), trois gendarmes burkinabè qui étaient à la recherche de trois personnes kidnappées sont morts dans une embuscade lundi matin à Inata.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé