International › APA

Le président Museveni porté à la présidence de la CAE

Le président ougandais Yoweri Museveni a été porté à la tête de la Communauté de l’Afrique de l’est (CAE) par ses pairs ce week-end à Dar es-Salaam, en Tanzanie, où se tenait le 18ème Sommet du regroupement régional.Succédant à John Pombe Magufuli de la Tanzanie, le Président Museveni a fait un plaidoyer passionné pour l’intégration de l’Afrique de l’Est.

“L’intégration est importante pour la prospérité. Ce n’est pas un luxe. Il ne s’agit pas de savoir si je vous aime ou non”, a déclaré Museveni.

Le dirigeant ougandais a également déclaré que les chefs d’Etat l’avaient chargé de diriger une délégation régionale à Bruxelles, au siège de l’Union européenne, pour discuter des questions des Accords de partenariat économique (APE) et des sanctions contre le Burundi.

“Je souhaite que l’UE sache que nous sommes en train d’harmoniser notre position sur les APE. En attendant, nous nous opposons à vos menaces de nuire au Kenya. Je vais diriger une délégation à Bruxelles sur la question”, a-t-il annoncé.

Museveni a fait remarquer qu’une partie du problème avec les APE résidait dans le fait que l’UE avait imposé des sanctions au Burundi et s’attendait pourtant à ce que tous les pays de la région signent les accords commerciaux.

Il a condamné l’UE pour ses sanctions contre un pays d’Afrique de l’Est sans consulter le bloc régional (CAE), ajoutant que l’ONU avait failli commettre, récemment, une erreur similaire, en menaçant de prendre des sanctions contre le Soudan du Sud.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé