Opinions › Tribune

Le Président Paul BIYA écrit à Sa Sainteté le Pape Benoît XVI

Par Paul Biya Président de la République du Cameroun

Très Saint-Père
J’ai appris, avec surprise et une tristesse doublée de compréhension, Votre décision de renoncer à la charge pétrinienne. Comme de nombreux Camerounais, Je n’oublierai pas l’affection et l’estime particulières que Vous nous avez témoignées en faisant du Cameroun Votre premier pays d’accueil en Afrique. Je garderai longtemps dans Ma mémoire le souvenir du Grand Pasteur que Vous êtes, le Théologien éblouissant dont l’enseignement ne cessera de retentir dans les églises et dans le monde. La force de Vos idées a, en effet, traversé le monde catholique et emporté l’admiration même de ceux qui ne partagent pas Votre foi et Vos convictions.

Je voudrais saluer, dans Votre décision, le courage d’un Homme de foi, d’un Pasteur conscient de sa responsabilité dans une charge aussi lourde. J’y vois aussi la marque de l’autorité morale que Vous continuerez d’incarner, même retiré dans la prière, comme Vous l’avez déjà prévu. Le peuple camerounais et Moi-même Vous assurons de notre constante affection. Nous savons pouvoir compter sur Vos prières. Veuillez agréer, Très Saint-Père, les assurances renouvelées de Ma très haute considération.
(é) Paul BIYA.

Paul Biya
Journalducameroun.com)/n
A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut