Politique › Institutionnel

Le président Paul Biya reçu par le secrétaire général de l’Onu

Dans le cadre de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, le chef de l’Etat camerounais a rencontré mercredi le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-Moon

Même si rien n’a filtré du tête-à-tête entre le président de la République du Cameroun, Paul Biya, et le secrétaire général des Nations Unies, la rencontre qui s’est déroulée dans les bureaux de Ban Ki-Moon, au siège des Nations Unies à New York, a certainement été chaleureuse et amicale. Tant les deux personnalités se connaissent très bien et s’apprécient mutuellement.

Ban Ki-Moon est un grand ami du Cameroun et l’on se rappelle que lors de sa visite officielle au Cameroun, du 09 au 10 juin 2010, en compagnie de son épouse, Ban Soon-Taek, le secrétaire général de l’Onu avait déclaré à la presse que le président Paul Biya est un ami de longue date et «un leader respecté dans le monde». En retour, le chef de l’Etat camerounais avait affirmé que la relation entre le Cameroun et l’Onu est «une longue histoire de confiance et d’amitié».

Le président Paul Biya et Ban Ki-Moon s’étaient aussi rencontrés le 25 septembre 2010 dans le cadre de la 65ème Session de l’Assemblée Générale de l’Onu.

Les deux personnalités ont sans doute fait un tour d’horizon des relations entre le Cameroun et l’Onu et parlé des travaux de la 71ème Session de l’Assemblée générale des Nations Unies qui se tiennent actuellement à New York.

M. BAN KI-MOON achève dans quelques mois son deuxième et dernier mandat à la tête du Secrétariat Général de l’ONU. Elu le 13 octobre 2006, il est entré en fonction depuis le 1er janvier 2007 et a été réélu Secrétaire Général de l’ONU, le 21 juin 2011. Ses mandats ont été marqués par de nombreuses initiatives et réformes, notamment : la promotion du développement durable, l’autonomisation des femmes, l’aide aux pays en situation de crise ou d’instabilité, une impulsion nouvelle au désarmement, la maîtrise de l’armement et la non-prolifération des armes de destruction massive, le renforcement de l’Organisation, etc.


prc.cm)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé