Personnalités › Success Story

Le Professeur Ferdinand Chindji-Kouleu repose à Bangam

L’universitaire retraité est décédé officiellement à Yaoundé le 22 novembre et inhumé le lendemain dans le département des Hauts-Plateaux, à l’Ouest du Cameroun

Un départ sans tambours, ni trompettes. Le Pr. Ferdinand Chindji-Kouleu, sociologue et enseignant de journalisme à la retraite, est décédé à Yaoundé le 22 novembre dernier, des suites de maladie, à l’âge de 79 ans.

Sa dépouille a été inhumée le lendemain, dimanche 23 novembre 2014, à Bangam, selon sa dernière volonté, rapporte la presse publique qui cite l’une des filles du défunt, le Dr. Mediebou Chindji. Le Pr. Chindi-Kouleu aurait également refusé tout honneur académique, et toute médiatisation liée à son décès.

Selon les faits officiels de sa biographie, Ferdinand Chindji-Kouleu est «né vers» 1941 à Bangam, localité située dans l’arrondissement de Bamendjou, département des Hauts-plateaux.

Journaliste formé au Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ) de Paris (1963-1966), et à l’Ecole supérieure de journalisme de Paris (1964-1966), Ferdinand Chindji-Kouleu manifestera un désir de connaissance orienté vers des disciplines des sciences sociales. Après de multiples expériences académiques, il obtiendra : Un doctorat de troisième cycle en philosophie à l’université d’Aix en Provence (septembre 1973) ; un doctorat de troisième cycle en sociologie à l’Université d’Aix en Provence (Juin 1975) ; Un doctorat d’Etat en anthropologie à l’université Paris VII (octobre 1990).

Entré à l’Ecole supérieure internationale de journalisme de Yaoundé (ESIJY, actuelle ESSTIC), en qualité de coordonnateur des enseignements généraux et des stages à l’extérieur (1974-1982), le Pr. Ferdinand Chindji-Kouleu gravira les marches de cette institution jusqu’au poste de directeur adjoint-chargé des études (1999-2005). L’universitaire a pris sa retraite en 2007, avec la casquette de Professeur hors grade.

Chercheur et écrivain prolifique, le Pr. Chindji Kouleu est également l’auteur de 45 ouvrages dont l’un des plus récents, «Seul la mort dépasse l´argent», a été publié en 2013 aux éditions «espoir» à Yaoundé.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé