Société › Société

Le Quai d’ Orsay confirme l’ enlèvement d’un prêtre français au Cameroun

Le ministère français des Affaires étrangères a confirmé ce jeudi l’enlèvement, dans la nuit de mercredi à jeudi, d’un prêtre français au Cameroun

Georges Vandenbeusch, curé de la paroisse de Nguetchewe, se trouvait près de Koza dans l’Extrême-Nord du Cameroun, à 30 kilomètres de la frontière avec le Nigeria. Cette zone, classée en zone rouge par le centre de crise du ministère des Affaires étrangères, était formellement déconseillée du fait du risque terroriste et du risque d’ enlèvement », a déclaré le porte-parole du Quai d’ Orsay, Romain Nadal.

En connaissance de cause, le père Georges avait fait le choix de demeurer dans sa paroisse pour l’exercice de sa mission, a ajouté Romain Nadal. Des recherches sont en cours pour vérifier les circonstances de son enlèvement et l’identité des ravisseurs. « Nous mettons tout en uvre, en lien avec les autorités camerounaises, pour obtenir sa libération », a précisé le porte-parole.

Père Georges Vandenbeusch

lanouvelletribune.info)/n

À LA UNE
Retour en haut