Dossiers › Présidentielles 2011

Le Rdpc clôture de sa campagne dans le département du Mayo-Rey

Le meeting de clôture a eu lieu à Touboro ce jeudi sous la présidence de Sa Majesté Abdoulaye Aboubakary, Lamido de Rey-Bouba

Esplanade de la Fada (chefferie) de Touboro ce jeudi 06 octobre 2011, il est 9h, la cour est noire de monde. Les militants du RDPC vêtus aux couleurs de leur parti débarquent de tous les coins du département du Mayo-Rey. De Rey-Bouba, de Tcholliré, de Madingring. Tout chemin même à Touboro où la coordination départementale du RDPC dans le département du Mayo-Rey a choisi de tenir son meeting de clôture de la campagne du président Paul Biya à l’élection présidentielle du 09 octobre prochain. Au fur et à mesure, d’autres militants et militantes de la ville se joignent au groupe. 11h, départ vers l’esplanade de la sous-préfecture. Dans l’attente de l’arrivée du Lamido de Rey-Bouba, coordonateur départemental de la campagne de Paul Biya dans ce département, quelques militants perdent patience, certains d’entre eux se démobilisent et se dispersent pour se ressourcer. D’autres restent sur place, assis ou couchés à même le sol ou sur du sable. Encore quelques minutes, et ouf ! C’est l’explosion partagée de joie. Il est 11h30. Une sirène de la police annonce enfin l’arrivée du Lamido de Rey-Bouba, Sa Majesté Abdoulaye Aboubakary, membre du bureau politique du RDPC promu récemment au congrès de cette formation politique. Le souverain de Rey-Bouba arrive dans un cortège constitué d’une cinquantaine de véhicules et sous une forte escorte des éléments du bataillon d’intervention rapide (BIR). Le meeting de clôture peut enfin commencer.

Quelques temps forts ont marqué cette cérémonie : pluie de discours entrecoupés par des intermèdes musicaux, galaxie de messages, explication du processus du vote et lecture des rapports par les différents présidents communaux de la campagne du RDPC. Après la levée des couleurs, les jeunes de la section OJRDPC du Mayo-Rey Sud ont procédé à l’exécution de l’hymne national. Pour ce qui est des discours, il y avait une demi-douzaine au total après celui du président de la section RDPC du Mayo-Rey Sud, Douna Djoda qui a passé en revue les réalisations du gouvernement RDPC dans le département du Mayo-Rey. Entre autres, il va citer la création et l’équipement des écoles, des lycées et des CES, l’affectation des enseignants en grand nombre, le bitumage de la route sous-régionale Ngaoundéré-Touboro-Moundou (Tchad), la création des télécentres communautaires à Mbaï-Mboum t à Touboro etc. C’est pour toutes ces raisons et bien d’autres qu’il a tenu à réitérer l’engagement de sa section à accorder un vote à 100% au Président Paul Biya au soir du 09 octobre. Un soutient réitéré par présidente de la section OFRDPC du Mayo-Rey Sud qui a relevé pour s’en féliciter, la création des maisons de la femme à Tcholliré et à Rey-Bouba. Pour sa part, le président de la section OJRDPC du Mayo-Rey Sud s’est réjoui du recrutement de 25 000 jeunes dans la fonction publique et a assuré le candidat du RDPC d’un vote massif et de leur soutien sans failles le 09 octobre. Ce même soutien sera confirmé par M. Baïnou Janous, inspecteur d’arrondissement de l’éducation de base de Touboro en sa qualité de porte-parole des élites. Prenant la parole à son tour, le représentant de l’UNDP a rappelé la position de son parti, position prise le 03 septembre 2011 de soutenir la candidature du président Paul Biya. Il est également revenu sur la plateforme qui lie les deux formations politiques et qui remonte au 28 novembre 1997.

Après cette pluie de discours, neuf militants s’exprimant dans neuf langues différentes ont pris la parole, chacun à son tour, pour expliquer le processus de déroulement du vote. En Mboum, en Fufuldé, en Dii, en Haoussa, en Toupouri, en Guisiga, en Mafa, en Banana et en Arabe, les militants ont été sensibilisés pour éviter d’éventuelles erreurs le jour du vote. Par la suite, les présidents communaux de la campagne du RDPC dans le Mayo-Rey ont dressé le bilan de la campagne, chacun dans sa circonscription. Ces rapports ont porté sur les stratégies de campagne mises sur pied, les difficultés rencontrées et les solutions pour y faire face, le nombre de cartes d’électeurs distribuées, etc. Puis est venu, le moment le plus attendu, à savoir la prise de parole par le puissant et vénéré Lamido de Rey-Bouba, Sa Majesté Abdoulaye Aboubakary, fortement ovationné par les populations. « Je vous demande de sortir massivement le 09 octobre pour voter dans l’ordre et la paix », a-t-il martelé. Sur ses motivations, le souverain de Rey-Bouba dira tout simplement, «Je soutiens la candidature de Paul Biya pour son attachement à la paix, la justice, le développement du Cameroun, et surtout pour les réalisations et les perspectives que je vois venir pour mon département ».

Meeting de clôture du Rdpc, le 6 octobre à Touboro
Journalducameroun.com)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé