Politique › Institutionnel

Le Renouveau a 32 ans

L’actualité politique est marquée ce jeudi au Cameroun par les manifestations marquant la célébration des trente-deux ans de l’arrivée de Paul Biya à la magistrature suprême

L’actualité politique est marquée ce jeudi au Cameroun, par les manifestations marquant la célébration des trente-deux ans de l’arrivée de Paul Biya à la magistrature suprême.

La journée est ponctuée par les meetings politiques à travers le pays, sous les auspices du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, parti au pouvoir) dont Paul Biya reste et demeure le président national depuis la création du parti en 1985.

Les manifestations qui se déroulent cette année sous le thème central « Tous derrière Paul Biya pour lutter contre l’insécurité », notamment la secte nigériane Boko Haram coupable des attaques terroristes au Cameroun, sont également l’occasion pour les « Camerounais, de réitérer leur indéfectible soutien au Président de la République pour sa politiques des grandes réalisations », a indiqué le secrétariat général du Comité central dans un communiqué.

Ancien Premier ministre de 1975 à 1982, Paul Biya alors « successeur constitutionnel » a remplacé Ahmadou Ahidjo, démissionnaire avoir assumé les fonctions de chef de l’exécutif depuis l’accession du Cameroun à l’indépendance le 1er janvier 1960.

Avec la restauration du multipartisme au début des années 1990, Paul Biya a été plusieurs fois réélu à la tête du pays et la dernière qui lui octroie un mandat de sept ans remonte en 2011.

Paul Biya, président de la République du Cameroun
DR)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé