International › APA

Le Sénégal lance une commande du « Covid-Organics » malgache

Le président de Madagascar Andry Rajoelina a annoncé vendredi que son homologue sénégalais Macky Sall a commandé le Covid-Organics, le remède traditionnel produit par son pays censé guérir le nouveau coronavirus.« L’Afrique agit et se protège contre le Covid19. Merci au Président Macky Sall pour nos échanges et sa confiance. Le Senegal félicite Madagascar pour le remède traditionnel amélioré Covid-Organics et lance une 1ère commande. Vive l’Afrique et vive sa richesse naturelle ! », a tweeté le chef de l’Etat de la Grande île.

Macky Sall n’a pas tardé à se féliciter lui-aussi de son « échange fructueux avec le Président Andry Rajoelina sur le partage d’expériences et de bonnes pratiques dans la lutte contre le Covid19 ». Il a par ailleurs salué « les efforts de Madagascar dans la recherche de solutions thérapeutiques que le Sénégal suit avec intérêt ».

Qualifié de remède « miracle », le Covid-Organics est une tisane à base de plantes médicinales comme l’artemisia préparée par des chercheurs de l’institut malgache de recherche appliquée (IMRA). Selon Andry Rajoelina, qui l’a lancé lundi dernier, ce remède est capable de prévenir et guérir les patients malades du Covid-19.

L’Île Rouge recense 122 cas positifs à la pandémie et zéro mort. Quelque 60 patients ont été guéris, dont certains après avoir bu le Covid-Organics, selon les autorités. Le pays s’est même réjoui ces derniers jours de n’avoir enregistré aucun nouveau cas depuis le lancement du remède.

« Le Covid-Organics sera utilisé en prophylaxie, c’est-à-dire en préventif, mais des observations cliniques ont montré une tendance à son efficacité en curatif », a insisté le Dr Charles Andrianjara, directeur général de l’IMRA.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui n’a pas assisté au lancement du remède, a noté qu’il n’existait pour l’heure « aucune preuve » que cette potion peut « prévenir ou guérir la maladie ».

En outre, Andry Rajoelina qui a même ingurgité une dose de Covid-Organics lors de son lancement, a assuré que le remède sera distribué gratuitement à ses compatriotes « les plus vulnérables et vendu à très bas prix aux autres ».

Les bénéfices seront reversés à l’IMRA pour financer la recherche scientifique, a-t-il précisé.

Avant Macky Sall, Rajoelina s’était réjoui également mercredi de son « excellente discussion » avec son homologue de la RDC, Félix Tshisekedi, « qui nous félicite pour le remède traditionnel amélioré Covid-Organics ».

La pandémie a déjà tué en Afrique plus de 1200 personnes sur quelque 27.000 cas confirmés.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé