International › APA

Le Sénégal peine à transposer certaines directives de l’UEMOA (responsable)

Le Sénégal éprouve des difficultés pour transposer certaines directives de l’Union économique et monétaire ouest-africain (UEMOA), a déclaré, lundi à Dakar, le Coordonnateur de la Cellule de suivi et intégration du ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Moustapha Ngom.S’exprimant à l’occasion de la 5ème édition de la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’UEMOA, M. Ngom a indiqué que ces difficultés portent, entre autres, sur la concurrence, la libre circulation des professions libérales telles que les médecins, les architectes.

Ce retard de transposition est dû, selon Moustapha Ngom, aux retards de publication des textes des ministères sectoriels concernés qui doivent accompagner les directives de l’organisation communautaire.

« Ces textes sont cependant en phase d’être finalisés et je pense que d’ici à la fin de l’année ou le début de l’an prochain, nous pourrons nous conformer aux directives de l’UEMOA », a-t-il rassuré.

La revue réalisée en 2018 a permis d’enregistrer des avancées significatives en matière de transposition et d’application des réformes communautaires. En effet, le taux moyen global de mise en œuvre des réformes au Sénégal est passé à 76% contre 71% en 2017 soit un accroissement de 5 points de pourcentage, a souligné de son côté le directeur général de la planification et des politiques économiques, Mohamadou Bamba Diop.

La revue annuelle des réformes de l’UEMOA est un moment important qui permet à chaque Etat membre, d’une part, de faire le point sur l’état d’application des réformes communautaires et, d’autre part, d’être noté suivant une grille d’évaluation harmonisée.

Cette 5ème édition qui se déroule sur trois jours (21 au 23 octobre) sera consacrée à l’évaluation de la mise en œuvre effective de 113 textes réglementaires ainsi que 13 programmes et projets communautaires pour un montant de 58,173 milliards FCFA.

Ces programmes et projets portent, entre autres, sur la gouvernance économique et la convergence, la fiscalité douanière, les marchés publics, la libre circulation, l’agriculture, l’électricité, le transport.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé