International › APA

Le terrorisme continue d’alimenter la presse en ligne burkinabè

Pas d'image

Les journaux en ligne du Burkina Faso visités par APA ce samedi continuent de commenter l’actualité nationale marquée par le terrorisme que vit le pays.Dans son « Flash info », Aouaga.com informe que 15 assaillants ont été neutralisés après une embuscade vendredi, dans un village de Titao (Nord), faisant un soldat tué et un autre blessé.

Pour sa part, Burkina24.com reprend une dépêche de l’Agence d’information du Burkina (AIB) sous le titre : « Burkina: Les forces armées repoussent une attaque dans le Centre-Nord».

L’article précise qu’au nombre d’une quarantaine,  ces individus sont arrivés à moto aux environs de 16h dans la localité où ils ont fait face à la riposte des soldats burkinabè.

Pendant ce temps, Lefaso.net citant également l’AIB, mentionne que «cette attaque intervient quelques heures après la prorogation de la mesure d’interdiction de circulation des motocyclettes et des tricycles dans la région du Centre-nord de 18h30 à 6 heures jusqu’au 31 décembre 2019».

Le même journal en ligne publie une interview du chargé de communication du Mouvement « Plus rien ne sera comme avant » (PRSCA), Massourou Guiro, qui, évoquant les attaques terroristes au Burkina Faso déclare que « c’est une contre-insurrection qu’on nous impose ».

Dans sa version en ligne, le quotidien national Sidwaya, publie un article intitulé « Zones sous menace terroriste : les gouverneurs au rapport » qui relate la recherche de stratégies et moyens pour faire face aux menaces terroristes.

Et pour ce faire, les gouverneurs des 13 régions du Burkina Faso se sont réunis, le jeudi 14 novembre 2019 à Ouagadougou, autour du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé