Politique › Institutionnel

Le Tribunal criminel spécial enquête sur Amadou Vamoulke

L’actuel directeur général de la CRTV a été mis en examen judiciaire le 17 février dernier pour un détournement supposé de deniers publics en complicité avec son prédécesseur, Gervais Mendo Ze

Amadou Vamoulke, actuel directeur général de la Cameroon Radio Television (CRTV), service public de radiodiffusion, est sous examen judiciaire depuis une demi-dizaine de jours. Le DG de la CRTV a été inculpé, le 17 février dernier, pour un détournement supposé de deniers publics de l’ordre de 2,8 milliards de F CFA.

Cette inculpation fait suite à l’arrestation et l’incarcération du Pr. Gervais Mendo Ze, son prédécesseur à la CRTV (1988-2005), survenue le 12 novembre dernier.

D’après les précisions apportées par le journal spécialisé Kalara cette semaine, Amadou Vamoulke est soupçonné d’avoir uvré au «gonflement» de la redevance audiovisuelle de la CRTV sur les exercices 2005 et 2006, ses deux premières années de fonction. «La différence serait de 1,2 milliards de F CFA en 2005 et de 1,6 milliards de F CFA en 2006. Un gap total de 2,8 milliards de francs que le ministère des Finances, partie civile au procès contre Mendo-Ze, serait décidé de comprendre. D’où l’extension de l’affaire Mendo Ze à son successeur», détaille l’hebdomadaire judiciaire.

L’actuel DG de la CRTV comparaîtra lire dans le cadre de cette information judiciaire qui est encore à ses débuts. D’après Kalara, la justice se serait retrouvée sur la piste de ce manager pourtant présenté comme «rigoureux», par le biais du témoignage d’Antoinette Essomba, co-accusée en détention provisoire, qui eut à assumer la fonction de directrice de la Cameroon Marketing and Communication Agency (CMCA), régie publicitaire interne de la CRTV.

Amadou Vamoulke
DR)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé