› Eco et Business

Le twitter sms, persona non grata au Cameroun?

L’opinion camerounaise s’interroge, le gouvernement est muet et des sources convergentes semblent le confirmer

Le twitter a contribué au départ des régimes en Afrique du nord
Outil de réseau social et de microblogging qui permet à l’utilisateur d’envoyer de brefs messages contenant un texte de 140 caractères maximum, appelés tweets à sa communauté, cette technologie aurait fortement contribué à la mobilisation des populations des pays magrébins qui a abouti au départ des présidents tunisiens Ben Ali et Egyptiens Hosni Moubarak, le twitter serait aussi responsable des appels au soulèvement en Algérie, en Libye, au Yémen.Au Cameroun des appels au soulèvement ont récemment été lancés par des partis de l’opposition réunis sous la bannière « convergence », d’ailleurs le 23 février dernier sous le prétexte de la commémoration des martyrs des émeutes de février 2008, des manifestations avaient été dispersées violemment par les forces de l’ordre alors même que les populations n’avaient pas répondu massivement aux multiples appels.

C’est dans ce contexte que l’on apprend que « pour des raisons de sécurité, le gouvernement camerounais demande la suspension de l’intégration twitter sms sur le réseau Mtn », une information qui n’a été jusqu’ici été ni confirmée ni démentie par les pouvoirs publics. Au ministère de la communication pas de version officielle sur la question, néanmoins des voix autorisées sous le couvert de l’anonymat estiment effectivement que cette technologie permet à un grand nombre d’abonnés d’avoir rapidement accès à des informations susceptibles de conduire la population à troubler l’ordre public, « c’est pourquoi le gouvernement a discrètement demandé aux opérateurs de téléphonie mobile de momentanément sursoir à la mise en service de cette technologie » poursuit notre source. Sont prioritairement visés Mtn, Orange et dans une mesure moindre Camtel, les deux premiers cités faut-il le rappeler concentrent plus de la moitié des abonnés de la téléphonie mobile au Cameroun. Dans les compagnies de téléphonies mobiles le mutisme est tout aussi frappant, certains cadres de ces structures révèlent que cette information est extrêmement sensible et souhaiteraient une réaction du gouvernement avant toute déclaration éventuelle. Malgré tout, sous anonymat, l’information est confirmée par quelques employés de ces entreprises. Par contre, des cadres joints ne partagent cette version, la meilleure preuve par eux brandie est la mise en service depuis novembre 2010 du twitter notamment chez Mtn Dans le même sillage, Orange a lancé depuis quelques semaines des campagnes de communication autour de nouveaux téléphones portables capables d’intégrer le twitter. Pour l’instant la clientèle n’est pas encore dans le débat, parce dans la plupart des cas ignorante des facilités offertes par cette technologie, la question reste donc sans réponses officielles.

Le twitter sms, persona non grata au Cameroun?
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé