Société › Société

Le Vatican accepte la démission du Cardinal Christian Wiyghan Tumi

Il se retirera officiellement le 9 janvier 2010

Le Saint-Père a accepté la renonciation à la charge pastorale du diocèse de Douala (Cameroun) présentée pour limite d’âge par le Cardinal Christian Wiyghan Tumi. Lui succède comme Archevêque son Coadjuteur, Mgr. Samuel Kleda.
Communiqué du Saint-Père

Selon le droit canonique, c’est à l’âge de 75 ans que les prêtres prennent leur retraite. C’est donc depuis le 15 octobre 2005 que le Cardinal devait se retirer. Ce dernier avait, conformément à la règle avait déposé sa démission au Saint Siège. Il a eu une réponse du Vatican par l’entremise d’une correspondance du nonce apostolique, Mgr Eliseo Antonio Ariotti. Le Saint Père a accepté votre démission avec la formule nunc pro tunc, vous demandant par contre d’assumer encore pour quelque temps le gouvernement pastoral de votre circonscription ecclésiastique.

C’est le coadjuteur, Mgr Samuel Kleda, qui prendra sa succession
Autorité morale respectée, connu pour son franc-parler, le cardinal Tumi s’est fait remarquer pour ses prises de positions peu amènes envers le pouvoir en place. Mais il a aussi consacré une bonne partie de sa vie à défendre la famille, les laissés-pour-compte, les droits de l’homme et à lutter contre la corruption et le tribalisme. Depuis son arrivée à la tête de l’archidiocèse de Douala, le cardinal Tumi a construit onze églises, fondé deux collèges et créé « Radio Veritas ». Son diocèse est l’un des rares du pays à s’autofinancer.

Un évêque ne peut aspirer à aller en retraite qu’à l’âge de 75 ans. Or le pape m’avait demandé de patienter et je l’ai fait. Aujourd’hui j’ai 79 ans donc le moment est venu pour moi d’être libre comme le vent. Mais je serai toujours à Douala et je vous recevrai dans ma maison de retraite seulement pour causer des sujets autres que ceux en rapport avec les paroisses et responsables de celles-ci puisque Samuel est là. Je vous remercie pour tout car un évêque ne peut rien faire seul. Personne d’ailleurs. Tout c’est grâce à vous et à Dieu.
Cardinal Christian Tumi, homélie du dimanche 15 novembre 2009 à la paroisse Sainte-Trinité de Bilongue à Douala

Et le travail, pour cet homme d’église n’est pas achevé. Cette retraite tant méritée le déchargera de ses tâches, mais pas de ses combats !

Le cardinal Christian Tumi
la-croix.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut