Opinions › Tribune

Le verdit de l’affaire Paul Eric Kingue renvoyé au 16 juillet; le CL2P demande d’y « mettre un terme »

Par Joël Didier Engo, Comité de libération des prisonniers politiques au Cameroun (CL2P)

Nous ne perdrons jamais à attendre…face à l’imprévisibilité revendiquée par la machine judiciaire au Cameroun.

En effet ce jeudi 18 juin 2015, la Cour Suprême du Cameroun a étonnement exigé la production de l’original du dossier de la condamnation à vie de Paul Eric Kingué par le TGI de Nkongsamba le mercredi 29 février 2012. Mais comment ne pouvait-elle pas l’avoir intégré dans ses délibérations précédentes???

En effet lors de l’audience du 21 mai dernier, le conseiller-rapporteur et le ministère public s’étaient unanimement prononcés en faveur de la relaxe pure et simple de l’ancien maire de Njombé-Penja, au motif que les deux procédures qui le maintiennent en détention – une détention reconnue arbitraire dans un Avis rendu par le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU – étaient entachées d’irrégularités.

Ainsi donc le 21 mai 2015 la Cour Suprême considérait qu’il s’agissait de raisons suffisantes pour mettre le procès en délibéré pour ce 18 juin 2015; et le 18 juin 2015 s’aperçoit qu’elle ne posséderait pas l’original du dossier de la condamnation à vie de Paul Eric Kingué par le TGI de Nkongsamba le mercredi 29 février 2012.

Que sera-t-il passé entre ces deux dates (21 mai 2015 – 18 juin 2015)? Nous ne le saurons vraisemblablement jamais.

Il n’empêche que le président de la même cour a, à la stupeur générale, procédé au renvoi du verdict au 16 juillet 2015. Nous osons encore et toujours croire que – dans un dernier sursaut de rationalité – la Haute Cour du Cameroun va mettre définitivement un terme à cette séquestration d’un innocent qui dure depuis bientôt huit (08) années.

Paul Eric Kingué à la sortie de l’audience du 21 mai devant la Cour Suprême du Cameroun
Droits réservés)/n
A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut