› Eco et Business

Leaders africains de demain: cinq camerounais dans le top 100 de Choiseul!

L’institut basé à Paris vient de publier son étude annuelle sur les leaders économiques appelés à jouer un rôle majeur dans le développement économique du continent, dans un avenir proche

Ils sont 100, de nationalités différentes, sur la liste. Tous des africains, l’étude annuelle menée en toute indépendance par l’Institut Choiseul les classe comme «leaders économiques de demain» sur le continent africain.

Dans le classement Choiseul 100 Africa 2015, cinq Camerounais. Âgés de 40 ans et moins, ils ont su tirer leur épingle du jeu.

En parcourant la liste, le premier arrêt «vert-rouge-jaune», c’est au numéro 19. Photo sourire de Jean-Paul Melaga. A 39 ans, ce Directeur général (Dg) de Whitestone Finance est le premier camerounais dans le classement. Directeur Afrique, Bank of Tokyo Mitsubishi de 2008 à 2015, il a étudié à l’IEP Lyon, ESCP Europe.

Jean-Paul Melaga qui occupe donc la 19ème position «régresse tout de même cette année parce que l’année dernière, il occupait le 13e rang», informe Le Quotidien de l’économie, dans son édition du lundi 19 octobre 2015.

Il est suivi de Bony Dashaco, 36 ans. Deuxième camerounais sur la liste, ce natif de Kumba, qui figurait déjà dans ce classement l’année dernière, occupe la 35ème position au niveau africain. Depuis 2012, cet ancien étudiant de London School of Business and Finance (Université d’Ibadanil) est Président directeur général (Pdg) d’Asmar media group, première agence indépendante en conseil media à forte notoriété, détenue à 100% par le camerounais.

A 30 ans, Tony Smith, Pdg de Limitless Corporation fait son entrée dans le classement Choiseul, édition de 2015. Ancien Chef de projets à Microsoft (2009-2011), il occupe la troisième place de la liste camerounaise et la 72e au niveau africain.

Quatrième camerounais dans ce classement, le Pdg de l’entreprise Africa 2.0, Mamadou Toure, est 92e dans la liste des 100. Âgé en 2015 de 36 ans, il a occupé, de 2004 à 2011, le poste de responsable des investissements Afrique subsaharienne à IFC.

Derrière lui, Ferdinand Mouko vient fermer la liste, côté camerounais. Avant dernier en Afrique, celui qui occupe le 99e rang fait également son entrée dans ce classement africain des leaders de demain. A 36 ans aussi, celui qui était autrefois étudiant à l’Essec de Douala est aujourd’hui Dg de Danone Côte-d’Ivoire.

Au total, 100 noms de leaders africains du futur, dans un classement dominé par les Nigérians, Marocains et Kenyans. Ces opérateurs ont été choisi suivant des critères définis dont la nationalité (les lauréats admissibles devaient avoir la nationalité de l’un des 54 Etats africains), l’âge (40 ans et moins), l’image et la réputation, le parcours et les compétences, le pouvoir et la fonction, l’influence et les réseaux, sans oublier le leadership.

Fruit d’un travail mené sur plusieurs mois, l’Institut Choiseul a fait appel à de nombreux experts et spécialistes du continent pour réaliser cette étude indépendante qui dresse un état des lieux des forces vives de l’économie africaine.

Le Camerounais Jean-Paul Melaga, 19ème dans le classement Choiseul 100 Africa 2015.
Droits réservés)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé