Leadership : une africaine portée à la tête du fonds multilatéral d’investissement climatique

La Nigériane Tariye Gbadegesin a été nommée au poste de directeur général du fonds multilatéral d’investissement climatique, Climate Investment Funds…

La Nigériane Tariye Gbadegesin a été nommée au poste de directeur général du fonds multilatéral d’investissement climatique, Climate Investment Funds (CIF), à compter de mars 2024.

Tariye Gbadegesin, un ressortissant nigérian-américain, a été nommé directeur général (PDG) du Fonds d’investissement climatique (CIF), le premier Africain à occuper ce poste. Elle totalise 20 ans d’expérience dans l’investissement dans les marchés émergents et les économies en développement, avec d’importantes réalisations dans la mobilisation de capitaux privés pour le climat et la transition énergétique.

Gbadegesin prendra ses fonctions en mars 2024. Elle remplace Mafalda Duarte, partie en juillet 2023 pour diriger le Fonds vert pour le climat. Luis Tineo, PDG par intérim, dirigera le CIF jusqu’en mars 2024. « Les pays en développement sont à l’avant-garde de la crise climatique, et nous ne parviendrons à ce moment décisif qu’en travaillant ensemble pour étendre le financement climatique là où il est le plus nécessaire« , a déclaré Gbadegesin dans un communiqué.

Tariye Gbadegesin est titulaire d’une licence en économie de l’Amherst College et d’un MBA de la Harvard Business School. Elle prend désormais les commandes d’un fonds créé en 2008 pour mobiliser des financements concessionnels en faveur d’un développement à faible émission de carbone et résilient au changement climatique à grande échelle, et qui a permis d’obtenir plus de 64 milliards de dollars de financements supplémentaires à ce jour.

Le CIF a été créé en 2008 pour mobiliser des financements concessionnels en faveur d’un développement à grande échelle à faibles émissions de carbone et résilient au changement climatique et a mobilisé à ce jour plus de 64 milliards de dollars de financements supplémentaires.