International › APA

L’économie éthiopienne devrait croître de 8,5% (FMI)

L’économie éthiopienne devrait croître de 8,5 % au cours de l’exercice fiscal qui se termine le 7 juillet 2019, selon les Perspectives économiques du bureau FMI pour l’Afrique.Selon le rapport parcouru jeudi par APA, l’Ethiopie continuera d’être l’économie à la croissance la plus rapide en Afrique subsaharienne, suivie par le Rwanda avec une croissance prévue de 7,8% et le Sénégal de 6,7%.

Le Directeur adjoint du Département FMI Afrique, David Robinson, a déclaré à APA que la croissance de l’Éthiopie était tirée par le secteur des services et l’amélioration des investissements intérieurs et étrangers.

Le pays a enregistré un taux de croissance économique de 7,5% l’an dernier, comme annoncé par la même institution financière.

La croissance en Afrique subsaharienne devrait se tenir à 3,1% en 2018, soit une hausse de 0,4% par rapport au taux de croissance de l’an dernier, a déclaré Papa Ndiaye, chef de la division FMI Afrique.

Le Soudan du Sud et la Guinée équatoriale sont les économies les moins performantes en Afrique subsaharienne avec respectivement -4,5% et -2,6%, toujours selon le rapport.

La dynamique de croissance s’est surtout améliorée pour les exportateurs de pétrole, principalement au Nigeria, mais elle reste faible en Afrique du Sud. La croissance en Afrique du Sud devrait être d’environ 0,8 % en 2018.

Le Nigeria devrait connaître une croissance de 1,9% en 2018, contre 0,8% en 2017, principalement en raison d’une moindre perturbation de la production pétrolière et d’une reprise de l’économie non pétrolière.

La croissance économique devrait être inégale et fragile sur l’ensemble du continent, en particulier dans les pays exportateurs de pétrole.

Les pays d’Afrique du nord, à l’exception de l’Égypte, devraient connaître une performance économique plus faible, avec une croissance moyenne de 1,6% en 2018 et de 1,9% en 2019, selon Ali Al-Eyd, chef adjoint de la division FMI Moyen-Orient et Asie centrale.

Il a déclaré que la faible performance de leur secteur agricole était l’un des facteurs attribuables à la faible performance économique des pays d’Afrique du Nord.

L’Egypte, cependant, enregistrera un taux de croissance économique de plus de 5% en 2019 pour devenir l’économie la plus performante d’Afrique du nord.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut