Société › Société

L’édition 2016 du concours « La France s’engage au Sud » est lancée

Les entrepreneurs camerounais désireux de participer à cette deuxième édition sont invités à présenter leurs projets avant le 31 mai

La deuxième édition du concours « La France s’engage au sud » est déjà lancée. Elle sera coordonnée cette année par l’Institut de recherche pour le développement (IRD) avec l’appui de Bond’Innov et Sense Cube. Les entrepreneurs camerounais désireux de participer à cette édtion 2016, ont jusqu’au 31 mars 2016 pour retirer l’appel à projets sur le site officiel dudit concours.

Seuls les projets innovants dans le domaine du développement durable et de l’innovation sociale seront retenus pour les sélections. Ils seront jugés sur la base de leur potentiel de duplication ou de changement d’échelle et l’évaluation rigoureuse de leurs résultats. La liste des dix lauréats sera révélée lors d’une cérémonie de remise des Prix qui aura lieu mi-novembre à Paris.

«La France s’engage au Sud», inauguré le 10 mars 2015, est la première déclinaison du concours «la France s’engage», lancé le 24 juin 2014 à l’échelle nationale par le président François Hollande. C’est un dispositif de promotion des innovations sociales, présentant un caractère utile et durable, des résultats, des possibilités de développement et de duplication.

Dans la précédente édition, deux projets sociaux camerounais avaient remporté le prix. Il s’agit de «Vergers écologiques de Tayap» porté par Adeline Flore Ngo-Samnick et «Kamerpad» de Olivia Mvondo Boum.

Parmi les deux projets locaux cités, «Vergers écologiques de Tayap» s’inscrit sur la voix de l’économie verte. C’est un programme de renforcement des pratiques agricoles qui permet le passage de l’agriculture sur brûlis vers le biologique, notamment la culture des vergers, restaurer les friches anciennement brûlées. S’agissant du projet «Kamerpad», il est orienté vers la protection sanitaire de la femme camerounaise. Il s’agit de la confection des serviettes hygiéniques lavables et réutilisables. Objectif : permettre aux femmes d’avoir des protections adaptées aux besoins à coût réduit.


Droits réservés )/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé