Culture › Livres

L’éducation aujourd’hui : quels enjeux?

Une réflexion sur l’éducation de nos jours

Dominique Mvogo tente de répondre à cette question et à bien d’autres. Par exemple, « quels contenus donner à nos systèmes éducatifs dans un monde gagné par l’incertitude, l’effacement des repères, la violence, le chômage, quels hommes et femmes formés pour des sociétés désacralisées et livrées à l’indifférence et à l’anomie ». Ou encore, « quelles méthodes d’éducation appliquées pour des êtres nourris dès leur berceau au lait des droits de l’enfant ? »

L’auteur pose la problématique de l’éducation aujourd’hui ou mieux, une remise en question de l’éducation de nos jours. Bien qu’étant d’abord un cadre d’application, il n’en demeure pas moins qu’elle a pour objectif l’efficacité. La scission accrue de l’éducation dans la quête d’efficacité a tendance à créer de l’ambiguïté dans l’esprit des uns et des autres. Cet ouvrage ambitionne d’expliquer ce qu’est l’éducation en partant du préalable que tout projet éducatif relève d’un questionnement philosophique. Dominique Mvogo articule ainsi son raisonnement autour de trois axes principaux : l’objet de l’éducation, le sujet de l’éducation et les méthodes de l’éducation.
S’agissant de l’objet d l’éducation, l’auteur s’appuie sur des principes philosophiques pour remettre en cause les fondements même de l’éducation tant ces derniers sont dynamiques. Ainsi, il s’inscrit en faut sur l’étymologie du mot éducation. Il la définie (l’éducation) « les lieux de l’autoformation et de l’auto construction ». L’ouvrage soutien aussi que l’éducation « s’est brisée sur les plans horizontal et vertical ». C’est de cet éclatement que Dominique Mvogo relève la nuance entre l’éducation, l’initiation, le dressage et l’idéologie. Il indique que l’école est « un lieu d’intégration de l’héritage culturel, (.) mais également un lieu de transgression.

Pour ce qui est du sujet de l’éducation, Dominique Mvogo oppose l’éduqué africain qui se reconnaît par la soumission et l’éduqué d’aujourd’hui. Dominique Mvogo se demande si ladite soumission n’est pas stratégique. De sorte que la non résistance soit perçue, non pas comme une faiblesse, mais davantage comme une force en soi. S’appuyant sur la Grèce antique, l’auteur montre que, bien que la relation de séduction entre éducateur et éduqué se doive être symbolique, elle est plutôt ambiguë.

La méthode de l’éducation peut, d’après Dominique Mvogo se regrouper en trois grands groupes. Les méthodes traditionnelles, celles progressistes et les méthodes non- directives. La sensibilité de l’auteur porte sur la méthode non-directive. D’après Dominique Mvogo ? L’enseignant doit jouer le rôle de guide en amenant l’éduqué à apprendre. L’auteur parle d’ « une invitation en faveur du penseur éphésien ». L’ouvrage de Dominique Mvogo est d’une grande valeur didactique. Enseignants et étudiants gagneraient, chacun à son niveau, à le lire. Les administrateurs et autres stratèges dans le domaine de l’éducation y trouveront aussi plusieurs indications susceptibles de les aider dans leurs taches.


Journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut