› Politique

Législatives et municipales : ce sera le 9 février 2020

Le président a convoqué le corps électoral en vue des élections locales pour le 9 févvrier 2020.

Ce dimanche 10 novembre, le président de la République a signé un texte de décret convoquant le corps électoral en vue de la tenue des élections locales.

Le président de la République du Cameroun vient de mettre fin aux spéculations de ces dernières semaines. Ce 10 novembre, dans un texte de décret lu au journal de 13h de la radio nationale, Paul Biya convoque des élections législatives et municipales pour le 9 février 2020.

En clair, le mandat des députés et des maires est arrivé à échéance et l’Assemblée nationale de même que les exécutifs communaux entre dans un processus de renouvellement.

Sont concernés, les 180 députés de la Chambre basse du Parlement et les 360 exécutifs communaux que compte le Cameroun.

Commencé en septembre 2013, le mandat de 5 ans des élus locaux est arrivé à échéance en septembre 2018. Mais se basant sur les pouvoirs que lui confère la Constitution, le président camerounais a prorogé d’un an ledit mandat.

Ceci pour éviter un « embouteillage électoral » en 2018 avec déjà deux élections : celles des sénateurs et celle du président de la République.

En juillet 2019, le chef de l’Etat proroge à nouveau de quelques mois le mandat des députés et des exécutifs communaux pour permettre le bon déroulement de la session parlementaire de novembre 2019 consacrée à l’examen et au vote du budget.

Les spéculations sont alors allées bon train, certains estimant relevant que le président peut encore proroger le mandat comme le lui permet la loi fondamentale.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé