› Politique

Législatives et municipales : le Mrc ne participera pas

Maurice Kamto, le président du Mrc

Le parti de Maurice Kamto dénonce un code électoral vicié qui ne favorise pas la tenue d’une élection régulière .

Autres motifs évoqués par le Mrc, l’insécurité dans le Nord-ouest et le sud-ouest du pays, deux régions affectées par la crise anglophone depuis 2016.

Le parti exige également la libération de ses militants enfermés dont Mamadou Mota, le vice-président du parti arrêté en juin dernier pour avoir participé à des manifestations interdites.

Un mois plus tard il avait été condamné pour avoir appelé à une insurrection dans la prison  centrale de Nkondengui où demeure incarcéré.

Il faut préciser que le Mrc a annoncé sa non participation aux élections prochaines ce lundi au cours d’un point de presse tenu au siège du parti à Yaoundé.

 


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé