Politique › Partis politiques

Législatives et municipales : le Mrc ouvre ses listes aux non militants du parti

Mrc (c) Droits réservés

Dans un communiqué, le président de cette formation politique explique cette « démarche d’ouverture ».

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) va ouvrir ses listes aux personnes qui ne sont pas militantes du parti lors des prochaines élections législatives et municipales.

C’est la substance d’un communiqué que vient de signer Maurice Kamto, le leader de ce parti politique.

Le Mrc vise ainsi, « la société civile, la diaspora, les jeunes, les femmes, les personnes vivant avec un handicap ». Il s’agit surtout de personnes exerçant une profession libérale : « commerçants, hommes et femmes d’affaires, de culture, enseignants, étudiants, taximen, benskineurs, agriculteurs, ménagères, personnels de maison ».

Par cette « démarche d’ouverture », le Mrc veut ratisser large. Du moins, « créer les conditions de le République nouvelle que nous appelons tous indépendamment de nos marqueurs politiques », explique Maurice Kamto.

Initialement prévues pour septembre 2018, les élections couplées législatives et municipales ont déjà été renvoyées deux fois ; et devraient se tenir fin janvier.

Selon le calendrier électoral, le collège électoral doit être convoqué par le président de la République le 25 novembre. A moins d’un nouveau report comme le lui autorise la Constitution.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé