Sport › Football

L’élection à la présidence de la Fecafoot n’aura plus lieu le 29 novembre

La FIFA a accepté la demande du gouvernement sur le report de l’élection qui devait se tenir samedi. L’instance faitière donne un nouveau délai: Au plus tard fin février 2015, avec les mêmes candidats

Le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football, le Pr. Joseph Owona, a indiqué, au cours d’un point de presse tenu ce vendredi après-midi au siège de l’institution à Tsinga, que l’élection à la présidence de la Fecafoot n’aura plus lieu le 29 novembre. Ce sera le 28 février 2015 au plus tard, ainsi en a décidé le Comité d’urgence de la FIFA ce 28 novembre.

L’élection à la présidence de la Fecafoot ne se tiendra plus ce samedi, 29 novembre 2014 comme initialement prévue. La FIFA a accepté la demande du gouvernement, qui craignait des débordements, en consentant à un report, avis qu’attendait le président du Comité de normalisation après une réunion tenue hier et à l’issue de laquelle il disait s’en remettre «à la FIFA au gouvernement». Le comité de normalisation voit ainsi son délai prorogé de trois mois.

La FIFA a recommandé d’organiser la prochaine élection avant la fin du mois de février 2015, avec les mêmes candidats. Le 20 novembre dernier, la commission électorale avait rejeté cinq candidatures sur les six présentées et retenu une seule, celle de l’actuel secrétaire général de la Fédération, Tombi à Roko Sidiki.

Joseph Antoine Bell, ancien gardien des Lions indomptables ; Jules Frédéric Nyongha, ancien coach de la sélection nationale de football ; Robert Penne, ancien vice-président de la Fecafoot ; Robert Atah, directeur technique national adjoint n°3 ; et l’unique femme qui était en course : Mme Mebande Brigitte épse Abdoulbagui, député et ancienne vice-présidence ont ainsi une seconde chance pour mieux peaufiner leurs dossiers. L’élection se tiendra avec les statuts adoptés par l’assemblée générale du 23 août 2014 et qui posent problème aux ex-candidats recalés. « Ce nouveau délai permettra d’expliquer éventuellement le contenu des statuts qui répondent aux normes standards de la FIFA et qui ont été approuvés par elle », relève la FIFA dans le mail envoyé au Pr. Joseph Owona ce vendredi.


DR)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé