Société › Société

L’enfance s’est commémorée le 1er juin dans le monde

C’est une journée instituée en 1954 pour le bien-être des enfants

Le bien être des enfants est une priorité dans le monde. Surtout en ce jour du 1er juin 2009 où la terre toute entière commémore la journée de l’enfance. Pour l’Unicef, tous les enfants ont des droits et ce sont les mêmes pour tous, dans tous les pays. La Journée mondiale de l’enfance a été instituée en 1954. L’assemblée générale avait demandé à tous les pays d’instituer une journée mondiale de l’enfance qui serait une journée de fraternité mondiale et de compréhension entre les enfants, et d’activités favorisant le bien-être des enfants du monde entier. Cette assemblée générale avait proposé aux gouvernements que cette journée soit célébrée à la date qui leur semble la mieux appropriée.

Et alors que le monde commémore l’enfance, le bien être des enfants n’est pas assuré. En Asie par exemple, des milliers d’enfants travaillent au lieu de se rendre à l’école. Un exemple palpable est celui qui est vécu au Pakistan, en Inde ou au Népal, où des parents qui ne peuvent subvenir à leurs besoins, vendent leurs enfants à des fabricants de tapis. Certains, âgés à peine de 4 ans, tissent la laine accroupis pendant des heures. Ils travaillent également dans des ateliers de taille et polissage de diamants et de pierres précieuses. Ce travail spécialement minutieux, est extrêmement pénible pour les enfants.

Mais ils sont aussi chiffonniers, mendiants, conducteurs de vélos-taxis, livreurs ou domestiques occasionnels. Au Népal, des petites filles sont arrachées à leur famille par des trafiquants d’enfants. Certaines partent d’elles même avec un étranger qui leur promet monts et merveilles. D’autres sont vendues par leurs parents. Récemment, il y en a eu 10 000 en Inde. Ces jeunes filles qui n’ont parfois que 7 ans, se retrouvent dans des maisons closes. Selon l’UNICEF, il y a 200 000 jeunes filles qui se prostituent dans les plus grandes villes indiennes, 20% d’entre elles n’atteignent pas l’âge de 16 ans.
D’autres enfants travaillent dans des briqueteries, dans des industries du jouet, du feu d’artifice et dans de nombreux ateliers, tels ceux qui fabriquent des bijoux.

En Afrique ces cas de travail des enfants sont également récurrents. L’Afrique serait le continent le plus touché par le travail des enfants, avec 41 % d’enfants de 5 à 14 ans au travail, soit 80 millions. C’est le pourcentage le plus élevé au monde. L’Afrique accumule un retard énorme au niveau de son développement. Si rien n’est fait ce chiffre devrait atteindre les 100 millions en 2015 ! Le droit à l’éducation des enfants n’est pas respecté. Des enfants issus des familles démunis sont parfois contraints à travailler pour se nourrir. La violence dans ces pays n’est pas en reste. Plusieurs enfants sont contraints par leurs parents à mendier dans les rues pour subvenir aux besoins de la famille. Des cas dont la liste n’est pas exhaustive.


Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut