Culture › Livres

Leonora Miano: A propos de «Ces âmes chagrines»

L’écrivaine d’origine camerounaise parle de son nouveau roman, paru en août dernier aux éditions Plon

Quelle est la thématique centrale de votre nouveau roman « Ces âmes chagrines » ?
Comme dans la plupart de mes textes, les thématiques sont nombreuses. Il s’agit d’un roman intime, sur la famille, l’enfance, le manque, la résilience. Le titre se rapporte très précisément au contenu de l’ouvrage.

Et l’inévitable « Mboasu » !
Mboasu signifie « chez nous », en duala. C’est un pays imaginaire que j’ai créé pour explorer les questions liées à l’Afrique. Parfois, et c’est en partie le cas dans « Ces âmes chagrines », ce pays peut ressembler au Cameroun. Il n’en est pas toujours ainsi.

Ce roman sort juste un an après « Blues pour Elise », pensez-vous le public ait eu le temps de bien savourer ce dernier?
Le public pourra prendre son temps pour savourer mes six romans, puisque je ne compte pas en publier avant un moment.

Quel message souhaitez-vous faire passer au public à travers cet ouvrage?
Les messages contenus dans les romans, s’il y en a, dépendent des lecteurs. Chacun en retirera ce que sa sensibilité lui permet.

Par ailleurs, en cette rentrée scolaire, l’une de vos uvres « L’intérieur de la nuit » a été reconduite au programme des classes secondes au Cameroun, quel sentiment?
J’en suis évidemment ravie. Pour moi, cela a plus de valeur que tous les prix littéraires. J’aurais aimé qu’un éditeur camerounais achète les droits de ce livre pour le proposer localement à un prix acceptable. Lorsque j’ai visité les classes en février dernier, j’ai constaté que peu d’élèves possédaient l’ouvrage.

Que nous réserve Léonora prochainement?
Un texte pour le théâtre à paraître en janvier 2012 chez L’Arche Editeur. Il s’agit de monologues plus ou moins longs sur l’expérience intime des Noirs de France. Le texte, qui s’intitule « Ecrits pour la parole », est en deux parties : « In-tranquilles » et « Femme in a city ». C’est un travail à la fois sensible et politique, au sens noble du terme. En dehors de cela, je travaille sur divers autres projets, mais pas de roman dans l’immédiat.

Leonora Miano, écrivaine camerounaise
Leonora Miano)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé