Politique › Sécurité

Crise anglophone : les élèves enlevés à Bamenda retrouvent la liberté

Les soixante-dix-neuf otages ont été retrouvés à l’Eglise presbytérienne de Nsem, à Bafut.

Soixante-dix-neuf personnes dont des élèves de Troisième du collège presbytérien de Bamenda, pris en otage dans les premières heures de lundi, ont été remis en liberté. L’information est de Samuel Fonki, modérateur dudit établissement scolaire.

Les otages ont été relâchés  hier à minuit mais les circonstances ayant conduit à leur libération ne sont pas encore claires.  Le gouverneur du Nord-Ouest, Adolphe Lele Lafrique les a reçus dans la matinée, quelques heures avant que les membres des familles n’affluent dans les services du gouverneur pour récupérer leurs progénitures.

Le révérend Samuel Fonki, a condamné mardi l’enlèvement des étudiants et déclaré que ceux-ci ne pouvaient pas aller à l’école dans des conditions de sécurité incertaines.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut