Politique › Institutionnel

Les adieux de Christine Robichon à l’Assemblée nationale camerounaise

L’Ambassadrice de France au Cameroun, arrivée en fin de séjour, a présenté lundi le bilan de la collaboration interparlementaire entre ces deux pays ces trois dernières années

L’Ambassadrice de France, arrivée en fin de séjour, a été reçue lundi, 05 septembre 2016, par le Groupe d’amitié interparlementaire Cameroun-France. La vice-présidente du groupe, Marie Rose Nguini Effa, au nom du président Jean-Bernard Ndongo Essomba, s’est remémorée les nombreuses collaborations interparlementaires entre les deux pays, avec la visite au Cameroun, notamment, du président de l’Assemblée nationale française, M. Claude Bartolone, en 2014 ; du député André Schneider avec une délégation de parlementaires français membres du groupe d’amitié interparlementaires, en juin 2014 et des députés Philippe Baumel et Pierre Lellouche dans le cadre de la mission d’information parlementaire sur «la stabilité et le développement de l’Afrique francophone» en janvier 2015.

Marie Rose Nguini Effa en a ainsi conclu que le «bilan de Mme Robichon au Cameroun est très élogieux». L’Ambassadrice s’est félicitée de la bonne santé de cette coopération interparlementaire et a souligné le rôle-clé des institutions délibératives dans la consolidation de la démocratie.

Elle a également salué l’importance du travail de l’Assemblée nationale camerounaise au cours des 3 années écoulées, notamment sur «la ratification de l’Accord de Paris sur le climat en un temps record, le rôle-clé joué par l’Assemblée nationale lors des débats de la dernière session parlementaire – très animée – relatifs à la révision du Code Pénal».

Sur le plan économique, durant les trois années de service passées en terre camerounaise – elle y est arrivée en octobre 2013 – Christine Robichon a notamment permis l’aboutissement du 3ème Contrat de désendettement et de développement (C2D) de son pays avec son pays d’accueil, d’un montant total de 400 milliards FCFA. Ledit contrat consiste à effacer une part importante de la dette extérieure au profit d’initiatives de réduction de la pauvreté et de stabilité macro-économique.

Christine Robichon sera remplacée par Gilles Thibault, précédemment ambassadeur de France au Burkina Faso.

Photo de famille de Christine Robichon avec le Groupe d’amitié interparlementaire Cameroun-France le 05 septembre 2016
ambafrance-cm.org)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé