Politique › Institutionnel

Les audiences accordées par Paul Biya à New York

En marge des travaux de la 71ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies Paul Biya s’est entretenu avec trois chefs d’Etat africains et une haute diplomate américaine

Le Président Paul Biya s’est d’abord entretenu avec Monsieur Faure Gnassingbe, président de la République togolaise, au siège des Nations unies à New York.

M. Faure Gnassingbé a été Président par intérim du Togo du 7 au 25 février 2005. Ensuite, il a été élu trois fois de suite le 24 avril 2005, le 4 mars 2010 et le 24 avril 2015.

Le président togolais avait pris part, les 24 et 25 juin 2013 à Yaoundé au Cameroun, au Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de la Commission du Golfe de Guinée (CGG) sur la sûreté et la sécurité maritimes dans le Golfe de Guinée.

Le Togo s’apprête à accueillir à son tour, du 10 au 15 octobre 2016, le Sommet sur «la sûreté et la sécurité maritimes et le développement en Afrique».

Paul Biya s’est ensuite entretenu avec Faustin Archange Touadera, président de la République centrafricaine, au siège des Nations unies à New York.

Après avoir étépPremier Ministre de 2008 à 2013, Faustin Archange Touadera a été élu Président de la République Centrafricaine, le 14 février 2016. Il a fait une partie de ses études à l’Université de Yaoundé.

A l’issue de l’entretien, le président Touadera a confié à la presse camerounaise qu’il était venu témoigner la gratitude du peuple centrafricain au peuple camerounais frère – et à son Président – pour sa solidarité et son soutien inestimable à la République Centrafricaine, qui a retrouvé la stabilité et la légalité constitutionnelle.

Depuis 2008, des soldats camerounais sont déployés en Républicaine centrafricaine pour des missions de consolidation de la paix dans ce pays voisin.

Monsieur Roch Marc Christian Kabore, président de la République du Burkina Faso, est le troisième Chef d’Etat africain à s’être entretenu avec Paul Biya, le vendredi 23 septembre 2016 à l’hôtel Waldorf Astoria à New York.

Roch Marc Christian Kabore a été élu Président de la République du Burkina Faso, le 29 novembre 2015, après avoir été Premier Ministre du 22 mars 1994 au 6 février 1996, puis Président de l’Assemblée nationale de son pays du 6 juin 2002 au 28 décembre 2012.

La quatrième personnalité qui a été reçue en audience par le président Paul Biya à l’hôtel Waldorf Astoria à New York, le 23 septembre 2016, est Samantha Power,ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique aux Nations unies depuis 2013.

A la fin de cette rencontre, Samantha Power a confié à la presse que les Etats-Unis et le Cameroun entretiennent de solides relations d’amitié et de coopération. Elle en veut pour preuve : l’invitation du président Paul Biya au Sommet des dirigeants sur les réfugiés, organisé le 20 septembre 2016 par Barack Obama ; l’invitation du couple présidentiel camerounais à la réception offerte par le président des Etats-Unis et son épouse Michelle Obama, en l’honneur des chefs d’Etat et de gouvernement et leurs conjoints, à l’occasion de l’ouverture de la 71ème session de l’Assemblée Générale de l’Onu, le 20 septembre 2016 ; et l’invitation de Paul Biya au Forum économique Etats-Unis/Afrique, le 21 septembre à New York.

L’ambassadrice des Etats-Unis a également révélé à la presse qu’elle a évoqué avec le chef de l’Etat les questions de coopération bilatérale, de sécurité au Cameroun et dans la sous-région, ainsi que la guerre contre le terrorisme en général, et Boko Haram en particulier.

A la suite de sa compatriote Linda Thomas-Greenfield, sous-secrétaire d’Etat pour les affaires africaines, reçue la veille par le président de la République, Samantha Power a salué l’engagement sans faille du Cameroun dans la lutte contre Boko Haram qui a permis d’affaiblir considérablement ce groupe terroriste, même si, a-t-elle déclaré, «Boko Haram continue de violer les droits de l’homme», en commettant des exactions sur les populations.

Elle a réitéré le soutien des Etats-Unis à notre pays dans la lutte contre le terrorisme.

La diplomate américaine a salué les mesures prises par le Gouvernement camerounais pour accueillir dignement de nombreux réfugiés sur son territoire.

Samantha Power avait déjà été reçue en audience, le 19 avril 2016 au Palais de l’unité, par le président Paul Biya.

Audience accordée à Samantha Power à l’hôtel Waldorf Astoria à New York le 23 septembre 2016
prc.cm)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé