Opinions › Tribune

Les aventures de Faka Bilumba N°18, la chronique de François Zo’omevele Effa

« Savez-vous vraiment pourquoi l’Allemagne et certains autres pays ont traîné les pieds pour sauver la Grèce? »

Savez-vous vraiment pourquoi l’Allemagne et certains autres pays ont traîné les pieds pour sauver la Grèce ? Le savez-vous, Mesdames et Messieurs, surtout Mesdames ? Oui, Mesdames, parce que, voilà, on a reproché à nos différentes réunions de l’extra-intelligibilité d’être misogynes ! Je laisse donc exprès la parole à Indira Gandhi pour conduire cette réunion-ci ! ».

– « Je te remercie, Faka Bilumba, de mettre certaines choses au point. J’ai régné, parfois avec une main de fer, sur l’un des plus grands pays de la planète, l’Inde. Ce n’est pas la « Dame de Fer », Margaret Thatcher, du Royaume-Uni, ou Golda Meir, d’Israël, qui me contrediront. »

– « Et moi je vous le dis, moi, la Reine Pokou, qui ai régné sur le plus grand empire bantou d’Afrique, je vous dis que nous sommes, avons été et serons l’avenir de l’homme -comme le chante un poète français-. Ce que le monde ne veut pas voir et qu’agnela Merkel a vu, c’est que, à travers la faillite de l’Etat grec, se profile l’effondrement de l’économie occidentale, de ses principes et lois monétaires. Ne vous voilez pas les yeux, c’est le début de la décadence des Puissances Européennes. Le cas de la Grèce est flagrant, et c’est crainte et tremblement pour tous les autres, qui ont peur de la contamination ! C’est un peu amusant, car c’est le jeu de l’arroseur arrosé, que dis-je, ce n’est pas un jeu , mais un retour de boomerang. Voilà le peuple grec dans la rue, avec des morts pour manifester contre les plans de restriction et de rigueur façon F. M. I. ! Quand vous voyez que c’est ce que subit l’Afrique noire depuis les 50 ans de ce qu’on appelle sans rire « indépendance » et que, toujours sans rire, leurs fantoches de dirigeants vont fêter en s’endettant encore plus, tandis que l’Occident se frotte les mains ! ».

– « Et moi, Jeanne d’Arc, j’ai déjà un plan d’attaque ! Je ne finirai pas au bûcher cette fois, car ce n’est plus l’épée et le cheval qu’il me faudra, et ceux qui risquent de me condamner , ce ne sont plus les Anglais -nous sommes sur le même bateau qui naufrage !-, ce sont les Chinois, les Indiens, les Brésiliens, les Africains du Sud ; bref, ces nations qu’on appelle émergentes, sachez-le, ce sont les nouveaux vrais puissants. Un plan d’attaque que j’ai confirmé à Sarko, bien qu’il n’ait pas d’ancêtres gaulois comme le lui rappelle Le Pen à demi-mots, c’est de continuer à asphyxier politiquement et économiquement ceux sur qui repose notre pouvoir, l’Afrique ! »

– « Tu es même qui, toi, cette Jeanne d’Arc qui proclamais à tue-tête ta virginité ?! Moi, Calixthe Beyala, je dénonce toutes ces inepties qu’on écrit sur toi, une pucelle qui entendait des voix, alors qu’il paraît que tu étais « un bon coup », ce qui explique que ces chefs guerriers perdaient la tête après tous vos ébats -ce sera d’ailleurs le thème de mon prochain livre, je laisse un peu Drucker tranquille.
Ca ne marchera pas ton plan, ma chère fausse pucelle ! Voilà des siècles que cette Afrique vit dans l’austérité, une austérité imposée par cette puissance occidentale qui s’effondre. Quand, il y a quelques années, le sieur Balladur, premier sinistre aux allures d’empereur turc, a saigné gratuitement l’Afrique en dévaluant brutalement le franc C.F.A. (qui est déjà en lui-même le plus gros hold up en col blanc jamais réalisé !), il a divisé par deux sa valeur ! Les salaires ont été divisés par deux, et les prix multipliés -par deux- ! Ceci se passait alors que ces pays étaient déjà sous la dictature économique du F.M.I. ; ils ont vu ce Front Monétaire International brader toutes leurs entreprises nationales aux puissances économiques occidentales, qui ont racheté pour une bouchée de pain les chemins de fer, les compagnies maritimes et aériennes, les sociétés d’énergie, d’eau et d’électricité. La reconquête économique coloniale avait un autre nom : F. M. I. Aussi, lorsque Strauss-Kahn a accepté d’être à sa tête, les socialistes français sont loin d’imaginer combien leur image s’est fânée aux yeux des Africains pour lesquels cette organisation mène à leur ruine ! Ce n’est pas toi, Ségolène Royal, la rejetée, qui me dira le contraire ! »

– « Pas du tout, chère Calixthe, malgré ta tendance à exagérer un peu, cette fois, tu es même en dessous de la réalité. Quand je proclamais la FRA. TER. NI. TE. dans nos meetings, on m’a ridiculisée ! Il n’y a même pas une once de fraternité dans notre politique française, pourtant ce concept fait partie de notre devise ! Nous fonctionnons ici en France en apartheid racial et social, avec des Français à part, et des Français à part entière ! Ne parlons même pas du cas de nos étrangers, que nous traitons quelquefois comme des esclaves modernes ! J’ai demandé pardon aux Africains pour les inepties injurieuses que Sarko est allé vomir à Dakar, ma ville natale. Un peu de décence, nous devons vraiment demander pardon à l’Afrique, aux Africains, et même les dédommager grandement ! Nous sommes allés nous servir en esclaves pour notre prospérité, nous sommes allés les asservir par notre colonisation, nous continuons à les mépriser, à les traiter de sous-hommes, à affirmer qu’ils ne sont pas entrés dans l’Histoire : c’est que nous ne sommes rien sans eux. Ce qui arrive à la Grèce va bientôt arriver beaucoup plus vite à notre pays qu’à l’Espagne et au Portugal, car les dépendants, c’est nous.

C’est vrai, comme disait Jeanne d’Arc tout à l’heure, que Sarko et ses valets africains sont prêts à une guerre, si jamais les Africains nous coupent les tuyaux d’énergie : leur pétrole qui fait notre fortune, leur uranium qui contribue à notre puissance atomique ! Il y a pire pour nos armes : il semble que les nouvelles générations d’élites en Afrique ne veulent plus se faire la guerre, ni avec les armes achetées chez nous -y compris les machettes-, ni avec aucune arme d’ailleurs. Et toi, Taubira, toi qui as combattu pour cette loi qui reconnaît l’esclavage comme crime contre l’humanité, toi qui es à la base de la célébration du 10 mai comme Journée de Commémoration de l’Abolition de l’Esclavage, que penses-tu de tout cela ? »

– « Je pense d’abord que si tu m’avais pris comme bras droit et futur premier ministre lors de ta dernière campagne électorale présidentielle, tu serais Présidente de la République française à l’heure où nous parlons. Je ne pense pas, je constate que nous sommes en pleine décadence, et ce sont encore les étrangers qui trinquent. Ce n’est pourtant pas eux qui ont causé les cracks boursiers, ce ne sont pas eux les traders, et les seuls capitaux qu’ils font fuir de notre pays, ce sont les mandats qu’ils envoient à leurs parents au pays, sur lesquels « Western Union » et les autres intermédiaires, dont La Poste, se servent allègrement en y prélevant des frais exorbitants ! Exorbitants aussi les prix des billets d’avion pour aller chez eux, en Afrique ! Air France et les autres prennent jusqu’à 3 000 euros le prix du billet d’avion, alros que, pour la même distance, c’est 300, 400 euros à peine, pour aller à New-York, et l’avion n’est même pas rempli ! Burqa et polygamie ainsi que l’Islam des Maghrébins, voilà ce qu’on nous sert pour cacher notre faillite. Je dirais même… »

– « Stop, vous dis-je, Mesdames ! Vous comprenez pourquoi les hommes ne veulent plus vous donner la parole et le pouvoir, vous dites trop de vérités. C’est pourquoi je me suis abstenu, moi, Faka Bilumba, de donner la parole au futur Pape noir africain qui, je vous le révèle, chers lecteurs, sera une femme mariée. Elle prendra la parole la semaine prochaine. »

www.ekilafrica.com

François Zo’omevele Effa
Journalducameroun.com)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé