Opinions › Tribune

Les aventures de Faka Bilumba N°33, la chronique de François Zo’omevele Effa

« J’ai surpris Ali Ben Bongo, ce nouvel El Adj qui, de son retour de La Mecque, se moquait de Sarko »

J’ai surpris Ali Ben Bongo, ce nouvel El Adj qui, de son retour de La Mecque, se moquait de Sarko. Ce dernier, pour ceux qui ne le savent pas encore, voue une immense admiration aux dictateurs africains et rêve à haute voix d’avoir des pouvoirs mystiques. Bongo fils se vantait d’assumer l’héritage de son père, mais il l’a fait de façon moderne, face aux caméras.

Il vient de se faire adouber comme le grand manitou de toutes les loges maçonniques de son pays. C’est lui le chef des francs-maçons d’Afrique Centrale ; c’est sur la toile. Puis il est parti à La Mecque en grandes pompes télévisuelles, et le voilà El Adj! Bientôt, le monde entier pourra suivre en direct le cérémonial jadis secret pendant lequel les futurs ministres lavent les pieds du président, et boivent cette eau afin de lui prêter un serment de fidélité à la vie, à la mort.

« Je t’en supplie, Faka Bilumba, m’a dit Kelman -ce Noir qui ne mange pas le manioc-, s’il te plaît, ne révèle pas ma détresse, surtout ne te moque pas de moi à ta façon ! On raconte que la montagne a accouché d’une souris pendant le dernier remaniement ministériel français de Sarko. Je suis désespéré, je suis fâché ; je devais avoir un ministère, un secrétariat d’état, depuis ma collaboration avec Besson. Quand je pense que c’était moi la tête pensante de toutes ces mesures contre les migrants, et spécifiquement les Africains ! Je suis vraiment le Nègre, dans tous les sens du terme, de ce Ministère de l’Identité Nationale que j’ai moi-même conçu. J’ai soufflé l’idée à Sarko, on m’a bombardé conseiller de Besson, le traître des socialistes ; et voici que ce ministère, oeuvre de ma collaboration et de mon zèle anti-africains, est supprimé, mes velléités ministérielles envolées. »

« De quoi te plains-tu, camarade ? C’est le lot réservé aux Africains qui ne doivent pas entrer dans l’Histoire de France. Regarde Rachida, « la Pute qui s’est soumise » et moi-même, Rama Yade : nous avons été utilisées et jetées comme de vieilles chaussettes ! Ca ne date pas d’aujourd’hui, c’était déjà la même chose pour nos grands-pères morts pour la France : ces soldats sénégalais ont servi de chair à canon. Comme anciens combattants, ils ont été rétribués à la baisse -pire que la valeur du franc CFA- ! Il a fallu que Sarko se rende compte qu’il n’en reste plus qu’une poignée en vie pour que soit proclamé pour l’an prochain l’alignement de leurs pensions sur celles des vrais soldats français-gaulois ! »

« Je ne peux continuer à me taire, je pleure de honte et demande pardon à mes frères africains, à tous les migrants, car le dernier projet de loi de Besson sur l’immigration, celui que Faka Bilumba et les siens qualifient de « Loi de la Honte », et qui est en train de passer à l’Assemblée, c’est mon oeuvre ! »

« C’est vrai, et je le confirme -moi, Taubira- que, pour la cinquième fois en sept ans, le gouvernement français de droite a modifié la législation relative à l’immigration. On prétend que ce projet de « Loi de la Honte » serait un simple ajout à des mesures techniques, visant à rendre plus efficace la lutte contre l’immigration irrégulière ! »

« Quoi, Taubira ! J’assume ma part de xénophobie, dont je veux laisser une trace dans l’histoire de France, et dans mon parcours civique. Je mets les étrangers au ban de la société, et je vais moi-même vous dire la dernière touche indélébile que j’apporte à ma loi contre ces envahisseurs que nous subissons :
â- de 32 jours de rétention, je passe à 45 jours,
â- on pourra, sur simple décision administrative, priver de liberté tout étranger pendant 5 jours,

je propose :

â- une interdiction de retour sur le sol français de 2 à 5 ans pour tout étranger expulsé,
â- que tout étranger marié à une ou un Français soit traité comme un délinquant,
â- que tout étranger gravement malade soit abandonné à son malheureux sort -bref, qu’il crève !-,
â- je maintiens qu’on emprisonne jusqu’à 5 ans tout Français qui serait solidaire d’un étranger en situation irrégulière, avec une amende allant jusqu’à 30 000 euros ».

Et moi Faka, je vous dis, chers lecteurs, que c’est encore pire dans la réalité, que vous pouvez découvrir sur un site de la Cimade par rapport à cette « Loi de la Honte » :

www.pourquellenepassepas.org

C’est vrai que nos amis perfides, Besson et le blond Auvergnat, glissent à l’aise, comme de petits poissons dans l’eau, dans leur apologie du racisme. Faisant des culbutes, et parfois des triples sauts de scandale éclaboussant… Ils sont récompensés à chaque remaniement, ce qui n’enchante pas Le Pen et sa fille… quoique ! Oui, ces derniers se voient déjà dans les prochains gouvernements d’ouverture d’après 2012, comme Premier Ministre et Ministre de la Collaboration Pétainiste ! Que de Heil ! Que de Heil ! Que de Heil !

www.ekilafrica.com

François Zo’omevele
Journalducameroun.com)/n
A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut