Les aventures de Faka Bilumba N°35, la chronique de François Zo’omevele Effa

«Mon pays est la France. J’y suis né et j’y vis, bien que, comme mes cousins Blacks, nous devions faire et refaire nos preuves»

J’avais, la semaine dernière, annoncé que ce dernier mois de l’année 2010 allait nous servir de tribune à tous, pour faire le bilan de la première décennie du nouveau millénaire. C’est en ce nouveau siècle, que beaucoup annonçaient comme « spirituel », que maints avis se sont fait jour.

C’est d’abord Abdel, célèbre anonyme basané de type « Auvergnat », qui est toléré quand il est seul et détesté en bande par notre Blond Raciste Officiel de Ministre, qui s’exprime. Abdel ne comprend pas l’impérialisme spirituel de son pays.

« Mon pays est la France. J’y suis né et j’y vis, bien que, comme mes cousins Blacks, nous devions faire et refaire nos preuves pour vivre dans la liberté, l’égalité et la fraternité. On nous appelle Beurs, afin de ne plus écorcher vif ce qui nous reste de dignité, car en nous appelant ainsi on pense fortement « Bougnoul » ou « Negro ». Mon propos est que cette décennie a vu se multiplier et se banaliser l’intolérance et le racisme. J’ai l’impression que les promesses tant annoncées, c’était je ne sais quel fun ! « Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas ! » Quel spirituel même ? Ici c’est spirituel à l’occidentale, c’est-à-dire à base chrétienne pour dégager les musulmans et autres, mais sans pour autant être véritablement chrétien. C’est vrai, la nouvelle religion en vogue dans mon pays, c’est la laïcité. Cependant, ce qui m’étonne dans la pratique de cette laïcité, c’est de voir que c’est le droit d’ancienneté historique du christianisme qui prime. Les seules fêtes religieuses qui sont reconnues ici, donc fériées et chômées, ce sont les fêtes chrétiennes. C’est Noël, et le Jésus de mon pays est très « économique », commercial et marketing ! Exception faite de l’Alsace, on ne voit plus de stand qui ait rapport au Noël chrétien sur les marchés de Noël ! Ce que je propose, c’est d’ajouter les fêtes musulmanes et juives à nos jours fériés. Je le propose à Sarko et Ségo, les deux candidats déclarés aux présidentielles. »

« Abdel, tu pourrais y ajouter aussi les fêtes des religions dites païennes, qui sont antérieures aux fêtes chrétiennes, celle des religions africaines de chez moi, par exemple, qu’on qualifie d’animistes. Moi, Salif, je te dis que tu as raison. Ces dix premières années confirment notre siècle comme un siècle qui ne fait pas la part belle à l’Afrique -le seul continent qui ne soit pas représenté au Conseil de Sécurité de l’O.N.U. Je me sens de moins en moins français, car les dirigeants de mon pays font des miens des Français à part, des Français à qui on peut retirer leur nationalité s’ils viennent à attaquer une autorité du pays.

Pendant ce temps, les autorités policières, et même des criminels racistes, sont encouragés à tuer, incendier, injurier, mépriser la Négraille : ce Malien qu’on autopsie en ce moment pour déterminer comment la police l’a tué ! Ca va se passer comme avec tous les Nègres de France : la Police sera innocentée et continuera à les tuer, à les massacrer, à les terroriser, ces Nègres qu’on traite de moins en moins de « sales » depuis que les scientifiques ont expliqué que la couleur noire -qui n’est pas tout-à-fait noire- de leur peau, ce n’était pas de la saleté, et depuis que Michel Lebb ne fait plus recette avec le gros nez de « ces gens-là » qu’il confond avec des lunettes de soleil !

Le XXIème siècle nous aura fait un rappel fracassant et intempestif dans l’histoire avec OBAMA. Contrairement à ce qu’a pu affirmer le petit président, je veux dire le président de petite taille qu’on appele « le Pygmée blanc », l’Afrique, berceau de l’humanité, est incontestablement entrée dans l’histoire, et dans l’histoire sportive et contemporaine de ce pays. Ce n’est pas parce qu’on aura dégommé Rama Yade du Ministère des Sports et que le coach de l’Equipe de France s’appelle BLANC que l’impérialisme black sur ce domaine va s’atténuer. Il ne faudrait plus voir, dans le sport, la chanson, la délinquance et l’excellence, des Noirs mais des Français à part entière ! ».

« A part entière, c’est vite dit. J’aurais voulu que vous puissiez voir la tête de ma conseillère financière, quand elle m’a annoncé ce matin que j’allais recevoir la lettre recommandée mettant fin au fonctionnement de mon compte au L.C.L., un compte vieux de plus de dix ans, où je ne suis même pas au rouge ! Motif ? On n’a pas à me le donner car, me dit-elle, nous avons le droit d’y mettre fin comme ça, sans donner d’explication. Je ne suis pas Bernard Tapie, moi, mais je vais leur faire un procès du tonnerre et, pour le principe, je demanderai que mon compte soit maintenu. C’est de la discrimination, et le gouvernement, l’Etat, la loi, bref, tous m’obligent à avoir un compte bancaire. Quand je pense que mes petits salaires et revenus, je les leur ai confiés…! C’est certainement parce que je m’appelle Toukourou Oubouma Tou Djefalala. J’aurais dû changer mon patronyme comme on me le proposait à la Préfecture quand j’ai demandé ma naturalisation. Ils m’ont proposé : Tino Bernard Ferdinand ! »

« Cessez vos soupirs
Ne languissez plus
Soyez tous consolés
Effacez vos grimaces.
Ces honneurs et dignités perdues
Vous n’y penserez plus.
Malgré les ruses de vos amis perfides,
Vous serez intégrés, assimilés.
Affichez votre plus beau rire ! ».

J’ai beau essayer de mettre ce texte en musique, je n’y parviens pas. Cher ami Zemmour, ce n’est pas parce qu’on t’a laissé tranquille que tu nous envoies des textes « bidons » sous prétexte que nous aurions les rimes et le rythme dans la peau… T’as fait, il est vrai, des efforts sur ton côté raciste, mais…

François Zo’omevele
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé