International › APA

Les BRICS veulent bousculer l’ordre international

Le président Cyril Ramaphosa participera au 14ème Sommet virtuel de deux jours des dirigeants des BRICS, qui sera accueilli par le président chinois XI Jinping à partir de jeudi.La Chine va accueillir ce rendez-vous des BRICS dans un contexte de guerre en Ukraine. Les BRICS, regroupement de quelques pays aux taux de croissance économique importants, sont décidés à se rassembler pour former ce qu’on appelle aujourd’hui une communauté de destin.

L’organisation regroupe cinq pays aux économies émergentes comme le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud.

Xi Jinping profitera de ce sommet pour défendre son projet d’élargissement des BRICS à d’autres pays émergents afin de de concurrencer l’ordre occidental.

Les BRICS représentent 41% de la population mondiale, 26% de la masse terrestre de la planète sur quatre continents, 25% du produit intérieur brut mondial et 20% du commerce mondial, selon des chiffres de la présidence sud-africaine.

L’organisation s’engage à restructurer l’architecture politique, économique et financière mondiale pour qu’elle soit plus inclusive, équitable, représentative et démocratique, avec une participation significative et accrue des pays en développement.

« Les dirigeants se concentreront sur le renforcement des relations intra-BRICS et sur une coopération mutuellement bénéfique entre les piliers de coopération des BRICS, à savoir la politique et la sécurité, l’économie et les finances, le social et le partenariat entre les peuples », a déclaré la présidence dans un communiqué.

Le Sommet recevra également les rapports des conseillers à la sécurité nationale des BRICS, du président du Conseil des affaires des BRICS, de la présidente de l’Alliance des femmes d’affaires des BRICS et du président de la Nouvelle banque de développement, précise le communiqué.

Les dirigeants des BRICS devront discuter également de l’adoption de la Déclaration de Pékin 2022, qui va définir les priorités de l’organisation. La Chine va assurer désormais la Présidence des BRICS, selon le communiqué de la présidence sud-africaine.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé