Sport › Football

Les Camerounais honorés par la sélection féminine au Mondial

Les supporters des Lionnes ne montraient aucun signe d’abattement à la suite de l’élimination, dans la nuit de samedi à dimanche au Canada, de l’équipe féminine en 8èmes de finale

Les habitants de la capitale camerounaise, Yaoundé, ne montraient aucun signe d’abattement à la suite de l’élimination, dans la nuit de samedi 20 à dimanche 21 juin au Canada, de leur sélection féminine (1-0) en 8èmes de finale de la Coupe du monde de la discipline. Au contraire, ils se disent satisfaits.

Les personnes interrogées ne cachaient pas leur contentement quant à la première participation des Lionnes indomptables à cette compétition. Elles qui en quatre matches l’ont emporté d’entrée face à l’Equateur (6-0) et à la Suisse (2-1), et échoué devant le Japon (1-2) et la Chine (1-0).

«Cette prestation est d’autant plus méritoire qu’il n’existe pas de championnat national de football féminin au Cameroun, et que les filles se sont préparées dans des conditions plus que précaires», analyse José Tchaptuing, opérateur économique qui avoue avoir souvent veillé jusque très tard pour suivre les matches des pouliches d’Enow Ngatchou, qualifié de «héros national».

A cette préparation au rabais, se sont ajoutés les sempiternelles polémiques autour du paiement des primes, la sélection camerounaise continuant à réclamer celles de qualification (15 millions FCFA par joueuse) et de victoire (3 millions FCFA par personne et par match).

Le Mondial canadien avait ravivé les passions des fanatiques du football local éc urés par les résultats mitigés de la sélection masculine sur la scène internationale.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé