Politique › Institutionnel

Les Can 2016 et 2019 au centre de la 13e session du Conseil national du Tourisme

Réunis autour du Premier ministre, les membres dudit Conseil ont également tablé sur la politique gouvernementale en matière de formation dans les métiers du tourisme, de l’hôtellerie et des loisirs

Le Conseil national du Tourisme a tenu sa 13e session jeudi, 10 décembre 2015, à l’immeuble Etoile. Réunis autour du Premier Ministre, Chef du gouvernement, par ailleurs président dudit conseil, les membres du Conseil national du Tourisme ont tablé sur la politique gouvernementale en matière de formation dans les métiers du tourisme, de l’hôtellerie et des loisirs.

Le secteur du tourisme et des loisirs est en proie à nombre de difficultés qui plombent son développement. Au-delà de l’insuffisance des infrastructures de standard international, l’absence de professionnels qualifiés est l’une des épines contre l’essor du secteur. Le manque des formateurs en qualité et en quantité, ainsi qu’une inadéquation notoire formation / emploi sont autant de maux évoqués par le Ministre d’Etat, Ministre du Tourisme et des Loisirs, Maïgari Bello Bouba.

Dans son exposé, Bello Bouba Maïgari a indiqué que son département ministériel a engagé des réformes en matière de formation, notamment la restructuration des programmes de formation et la mise en place d’une plateforme d’échanges entre les différents acteurs intervenants dans la formation en tourisme et loisirs pour y remédier. La construction d’une école touristique de référence, à Bertoua dans la Région de l’Est.

Au sortir de la session de plus de trois heures, le Ministre d’Etat a déroulé le programme d’urgence qui épouse la contingence relativement à la CAN féminine qu’abritera le Cameroun en 2016. Ce programme passe par la formation et la sensibilisation. En effet, les acteurs du secteur des villes de Yaoundé et Limbé bénéficieront des séminaires de renforcement de capacités, a-t-il révélé. Les populations de ces villes retenues pour abriter les matches de la CAN féminine 2016 seront également sensibilisées à la culture touristique.

L’objectif est de doter les entreprises touristiques de professionnels qualifiés afin de garantir un meilleur accueil à la multitude d’hôtes que le Cameroun s’apprête âprement à accueillir en 2016 et 2019, en raison des CANs féminine et masculine.
Le temps presse, « 2016 est déjà aujourd’hui » a souligné le ministre. L’heure est donc à l’action.

Lire le communiqué final ayant sanctionné les travaux.

Tenue de la 13e session du Conseil national du Tourisme à Yaoundé jeudi, 10 décembre 2015.
spm.gov.cm)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé