Société › Société

Les candidats au concours d’agrégation de médecine en préparation à Yaoundé

Une cinquantaine de candidats issus du Cameroun, du Benin, de la Côte d’Ivoire, de la Centrafrique, du Gabon, du Congo et du Burkina Faso suivent un séminaire y relatif depuis vendredi

Les candidats au 18e concours d’agrégation de médecine humaine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et productions animales sont en préparation à Yaoundé depuis le 02 septembre 2016.

50 médecins et enseignants venus du Cameroun, du Benin, de la Côte d’Ivoire, de la Centrafrique, du Gabon, du Congo et du Burkina Faso sont réunis dans le cadre d’un séminaire de préparation à ce concours organisé par le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames).

Au mois de novembre prochain, à Dakar au Sénégal, ces candidats seront soumis à trois épreuves. «une épreuve des titres et travaux, où le candidat doit dire tout ce qu’il a fait depuis qu’il est médecin depuis qu’il est enseignant, une épreuve de leçon magistrale et une épreuve de malade, il doit être capable d’examiner un malade devant le jury et de répondre à toutes leurs questions», a indiqué La doyenne de la Faculté de médecine et des sciences biomédicales de l’Université de Yaoundé, le Pr Ze Minkande.

Les travaux auxquels prennent part les participants leur permettront de jauger leurs niveaux réels, de combler les lacunes et de se remettre à niveau.

Le CAMES a pour missions de promouvoir et favoriser la compréhension et la solidarité entre les Etats membres (Cameroun, Benin, Mali, Madagascar.) ; d’instaurer une coopération culturelle et scientifique permanente entre les Etats membres ; de rassembler et diffuser tous documents universitaires ou de recherche : thèses, statistiques, informations sur les examens, annuaires, annales, palmarès, information sur les offres et demandes d’emploi de toutes origines ; et de préparer les projets de conventions entre les États concernés dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche et contribuer à l’application de ces conventions.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé