Opinions › Tribune

Les condoléances de Paul Biya à Idriss Deby, après les attentats de N’Djamena

Par Paul Biya, président de la République du Cameroun

Monsieur le Président et cher frère,

C’est avec une réelle émotion que j’ai appris les attentats dont N’Djamena a été victime et qui ont causé de nombreuses pertes en vies humaines.

Je condamne avec force cet acte odieux des adeptes de la violence, de la terreur et de la tuerie gratuites, et vous exprime ainsi qu’au peuple tchadien toute ma solidarité.

En cette circonstance tragique, je voudrais m’associer à votre deuil et vous adresser ainsi qu’aux familles et à la nation tchadienne si durement frappées, mes sincères condoléances. J’y associe la compassion émue du peuple camerounais.

Veuillez agréer, Monsieur le Président et cher frère, les assurances renouvelées de ma très haute considération.


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé