Société › Société

Les enseignants aux guichets dans le cadre de la modernisation de la recherche

Le paiement du premier trimestre 2014 est effectif depuis hier, moins de deux semaines après la grève désamorcée dans les universités d’Etat

Moins de deux semaines après la dénonciation par le Syndicat national des enseignants du supérieur (Synes), du retard accusé dans le paiement de la première tranche pour l’exercice 2014, de l’affectation relative au Compte d’affectation spéciale pour la modernisation de la recherche universitaire, des dispositions ont été prises pour assurer le paiement des sommes dues au enseignants. Le ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, a annoncé que le paiement par billetage a commencé depuis hier ; celui par virement commence ce 08 mai 2014 pour les enseignants chercheurs des huit universités d’Etat camerounaises.

Le Synes, qui a initié un mot d’ordre pour la tenue d’une grève prévue le 28 avril dernier mais vite désamorcée par le Minesup le 25 avril 2014, se plaignait du retard accusé par le paiement du premier trimestre 2014 de ce compte. Dans ce cadre, le syndicat dénonçait aussi «la gestion opaque du compte spécial d’affectation à la modernisation de la recherche» ainsi que «la non publication de la liste nominative des bénéficiaires».

Le compte d’affectation spéciale pour la modernisation de la recherche universitaire a été créé par le chef de l’Etat le 08 avril 2009. L’allocation de ce compte est régulièrement versée sous la forme sous la forme d’une allocation financière trimestrielle aux enseignants chercheurs des Universités d’Etat. En 2014, c’est 14 milliards de F CFA qui vont être répartis aux enseignants chercheurs.

Jacques Fame Ndongo, le ministre de l’Enseignement supérieur du Cameroun
cameroun.ird.fr)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé