› Eco et Business

Les entreprises privées génèrent plus de 10.000 milliards de Fcfa

Le pays brasse 400.000 emplois pour une masse active évaluée à 10 millions d’habitants, le secteur tertiaire gère 86,5% des unités

Les chiffres sont de l’Institut National de la Statistique (INS) et le Recensement Général des Entreprises (RGE) effectué en août-novembre 2009 indique que les villes de Douala et Yaoundé concentrent à elles seules 68,4% des effectifs employés et 73,8% du chiffre d’affaire (CA) produit par les entreprises. L’ensemble des entreprises recensées en 2009 a réalisé un chiffre d’affaire global de 10.225 milliards de Fcfa, soit 59,7% pour Douala et 14,1% pour Yaoundé. Dans ce décompte, il est révèlé que les très petites entreprises (Tpe) et les petites entreprises (Pe) totalisent 15,4% du CA global mais offrent 48,7% des emplois permanents, pendant que les moyennes et les grandes entreprises qui dégagent 84,6% du CA n’emploient que 51,3% des effectifs. C’est presque logiquement que le secteur tertiaire domine l’environnement des affaires au Cameroun. Il concentre 86,5% des entreprises, le secondaire stagne à 13,1% et seulement 0,4% du CA est réservé au secteur primaire. De façon globale les hommes constituent les trois quart des dirigeants ou promoteurs des entreprises, les femmes qui n’occupent que 27% des emplois permanents ne dirigent qu’une entreprise sur quatre, un déséquilibre qui s’explique par le fait que les femmes sont plus nombreuses dans le secteur informel car les emplois occupés par les femmes sont plus précaires que ceux exercés par le sexe opposé. Dans la même mouvance, les femmes disposent moins souvent d’un local professionnel pour leur activité, près de 86,7% des femmes promotrices d’entreprise dans le secteur informel exercent sans local professionnel, le domicile privé étant en général l’espace exploité. Dans les données de l’INS, il est dit que 42,9% des entreprises camerounaises tiennent une comptabilité écrite, contre 57,1% qui n’en tiennent pas. Parmi les entreprises qui tiennent une comptabilité écrite, 31,1% ont une comptabilité formelle avec une déclaration statistique et fiscale conforme aux dispositions légales.

85% des chefs d’entreprises ont moins de 50 ans
Les entreprises créées il y a moins de 10 ans sont majoritaires, contre seulement 0,5% pour les entreprises qui existent depuis les années 60, mieux les deux tiers des entreprises jeunes sont des structures individuelles de très petites tailles et 85% des chefs d’entreprises ont moins de 50 ans d’âge. L’enquête fait aussi ressortir le faible niveau de formation des chefs d’entreprises, 46% d’entre eux ont au plus le niveau primaire même s’il faut observer que les diplômés de l’enseignement supérieur dirigent 40% des entreprises recensées. Un autre élément montre que le capital des Tpe et des Pe est majoritairement détenu par les nationaux alors que les grandes entreprises (Ge) sont des propriétés étrangères. Par contre les camerounais se retrouvent à la tête de 92% des 88 144 entreprises comptabilisées, viennent ensuite les nigérians avec 4% des chefs d’entreprises, on peut remarquer que les Ge sont dirigées à 45% par des occidentaux (français et américains).


Iutp.univ-poitiers.fr )/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut