Culture › Mode

Les femmes rurales du Cameroun dans une exposition photos à Montréal

La journaliste et photographe Marie Claude Simard expose des clichés de vies quotidiennes des femmes de Campo

Je rêvais d’aller en Afrique et la préservation de la forêt me passionne, alors le Cameroun s’est avéré la destination parfaite. J’ai également constaté que la gestion des ressources naturelles est portée par les femmes et j’ai vraiment été impressionnée par la solidarité féminine de ce peuple.
Marie-Claude Simard, journaliste, photographe

En mai 2007, à titre de journaliste et photographe indépendante, Marie-Claude Simard a parcouru pendant un mois le Cameroun, plus particulièrement la région de Campo Ma’an, dans la forêt équatoriale située dans le sud-ouest du pays. Elle a réalisé des photos de ces femmes dans toutes les situations de leurs vies quotidiennes et il en résulte des clichés plus vrais que nature. La journaliste en a fait une exposition qui est en cours au Canada jusqu’à la mi juin. Une autre façon de rentre hommage aux femmes rurales.

Photo de l’expo

Marie-Claude Simard)/n

En compagnie de la présidente de la plate-forme des femmes de Campo Ma’an, Hélène Eboto, j’ai visité plusieurs villages bantous et pygmées. Les femmes de ces deux groupes ethniques qui cohabitent dans la forêt depuis des millénaires, nous ont parlé de leurs activités, de leurs aspirations et des défis qu’elles doivent relever. Mon exposition rend hommage à la force des femmes rurales camerounaises et à leur volonté de créer une société juste basée sur des principes de gestion durable de la forêt.

Situé a près de 75 kms de Kribi a coté de la frontière de la Guinée équatoriale, Campo fait partie intégrante de la forêt côtière du bassin du Congo et possède une côte protégée. La région abrite une population d’environ 60.000 habitants, répartie entre différentes ethnies de fermiers, chasseurs et/ou pêcheurs: les Bulu, Ntumu, Batanga, Lyassa, Mabea et Mvae et les pygmées Bagyeli. Ce sont ces derniers qua la canadienne a filmés durant son séjour en mai 2007.

Quelques photos de l’expo ici !

Jusqu’au 17 juin 2009

Marie Claude Simard

photo.net)/n

À LA UNE
Retour en haut