International › APA

Les forces du maréchal libyen Khalifa Haftar s’emparent de nouvelles localités

Les forces loyales au maréchal libyen Khalifa Haftar qui se font appeler «Armée nationale libyenne (ANL) » se sont emparées de la base aérienne d’Al-Joufra, située à environ 500 kilomètres au sud de la capitale Tripoli, a-t-on appris de sources concordantes dans cette région.Cette base était auparavant contrôlée par une milice rivale, les Brigade de défense de Benghazi, qui comprend des éléments chassés de la ville de Benghazi, dans l’est libyen.

Les forces de Haftar ont également pris le contrôle de deux autres villes, Houn et Soukna, situées à proximité de cette base, et y ont récupéré des véhicules armés et des munitions.

Avec ces nouvelles conquêtes, elles peuvent désormais se targuer d’avoir entre leurs mains les principales villes et bases militaires du sud.

Par ailleurs, l’ANL, alliée du gouvernement libyen parallèle non reconnu par l’ONU, s’était emparée, le 25 mai, de la base de Tamenhant, située non loin de la ville de Sebha, après en avoir chassé des forces loyales au gouvernement d’union nationale.

Ce dernier, basé à Tripoli, est reconnu par l’ONU.

La Libye est en proie à l’anarchie politique et sécuritaire depuis la chute de son ancien leader Mouammar Kadhafi à la suite d’une révolte populaire en 2011.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé